AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

L'infernale et l'insupportable [Lilly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: L'infernale et l'insupportable [Lilly] Mar 9 Avr - 17:28

Sous la chaleur oppressante d'une saison des orages parmi tant d'autres, à travers les vents brûlants et humides qui parcouraient l'air, une silhouette se détacha, inspirant profondément la moiteur qui l'entourait. Trois lames sifflèrent devant son visage, tournant et retombant entre ses doigts d'une finesse éclatante, pour finir leur course dans des sangles de cuir, fines et solides, fixées à la taille, la troisième dague trouvant simplement sa place aux côtés de la cuisse. Les ongles crissèrent un instant sur le métal, provoquant une grimace à la seconde personne qui se dressait non loin de là, et un sourire à l'auteur du grincement... Les cheveux dorés se réfugièrent sous le tissu blanc d'une capuche en toile, accompagnés du tintement des anneaux qui décoraient les oreilles de tissu. Les mains fines saisirent une peluche, un lapin d'un noir d'encre orné des mêmes anneaux au niveau des oreilles, et ouvrirent l'un d'eux, le fixant sur celui qui ornait la capuche, à l'oreille de droite. La peluche battit une cuisse, ornée d'un pantalon noir à même la peau dissimulant des rayures de peinture noire régulières... Des morceaux de métal solide et souple se fixèrent sur ses genoux, claquant quand leurs fixations se refermèrent. Des chaussures à semelle épaisses et à ornements d'acier s'enfilèrent sur les pieds menus, leurs anneaux tintant tandis que les mains fermaient tranquillement ce qui fixerait les chaussures de cuir. Des cols de métal se fixèrent aux poignets dans un claquement sonore, couvrant le vêtement noir qui révélait des forme féminines, la tenue moulante conçues pour la discrétion et la souplesse coupée uniquement par la capuche blanche, qui laissait penser que son habituel débardeur blanc ne l'avait pas quittée, dissimulé sous les vêtements noirs. La fermeture du collier fut le dernier son que ses vêtements firent retentir, puis les yeux verts brillèrent de malice, de hâte et d'envie, et le regard croisa son semblable, tandis qu'un sourire carnassier décorait les fines lèvres rosées. Le combat était plus qu'un combat. Une passion qui faisait brûler leur sang et s'enfiévrer leur esprit. Que commence la danse de la souffrance ! Une mélodie aux allures sinistre, qu'elle ne connaissait que trop bien pour l'avoir longuement jouée de sa flûte, s'échappa de son sourire, annonçant d'avance le jeu de leur arrivée. Et elle resta là, assise sur le lit, à fredonner cette chanson de mort, tandis que la voix de son frère teintée d'amusement donnait des ordres. Qu'elle savait très bien ne pas avoir à suivre.

La poussière qui dansait autour de ses jambes faisait battre son coeur d'une impatience infinie.. Elle voulait les sentir tomber, s'écraser dans la plaine les uns après les autres sous l'acier de ses poings... Une bouffée d'air moite vint danser dans ses poumons. Le combat allait commencer... Comme il y a 17ans.... Dans cette même ambiance de violence et de désolation.... Elle ne se lassait pas.. Jamais elle ne se lasserait de cette sensation. Lyli continuait de chanter, le ton froid de ses murmures résonnant au fil de leur marche... Présage funeste... Douloureux pour leurs ennemis. Sous la lumière blafarde de la lune, derrière le sombre voile des ténèbres, l'armée plus noire que l'ombre elle-même s'avançait, invisible marche porteuse de mort... Puis le combat commença. Et le craquement des os sous son poing la fit jubiler, un rire amusé s'échappant de ses lèvres devant l'incrédulité de ceux qui l'entouraient. Puis elle releva la tête, son habituelle expression de haine soufflant toute son hilarité. Et elle frappa. Encore et encore...

La danse du combat souffla un vent sanglant sur les plaines, les pertes lourdes de chaque côté.. Jusqu'à ce que les chefs de section adverse rendent le soupir de la défaite... Lyli, les mains en sang, la gorge encore chaude d'un ennemi respirant faiblement serrée dans son poing, regarda fuir les quelques uns de son équipe qui étaient encore vivants. Elle serra, simplement, sentant le dernier souffle de son ennemi passer contre sa main. Elle regarda les trois dagues plantées dans le corps de l'homme qui avaient plus qu'autre chose causé sa faiblesse... Elle regarda le champ de bataille, rempli de la majorité des personnes qu'elle avait achevées à coups de poings, tant les points touchés par ses lames ne pouvaient donner la mort. Elle regarda son frère, hilare, qui achevait délicatement la dernière victime de son sadisme psychotique. Elle regarda les quelques adversaires blessés qui allaient se soigner entre eux. Et l'hilarité, une hilarité totalement dénuée du moindre sens, monta sur son visage, ses mains se desserrant de sa victime pour se poser sur son ventre. Un rire totalement surnaturel franchit ses lèvres. Franc. Fier. Amusé. Effrayant dans cette situation. Le témoignage de la joie intense et du plaisir irréprochable de ce combat. La voix de son frère.. Elle l'entendait rire, lui aussi, berçant son sang de la chaleur de sa présence. 


Lyli ouvrit les yeux. Son frère n'était pas là. Elle n'était pas sur un champs de bataille. Elle n'était pas chez elle. Elle regarda autour d'elle sans comprendre. Quand, comment s'était-elle retrouvée là ? Elle était dans un cinéma. Elle avait dû s'endormir en regardant le film. Quel film ? Aucune idée.
Lyli Milinim
avatar
V. Esclavagiste

Messages : 4
Rang : Eminence Noire
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 08/04/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Irlande
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infernale et l'insupportable [Lilly] Sam 13 Avr - 13:27

Lilly poussa un soupir. Oui, voilà. C'était tout ce qu'elle savait fait depuis plusieurs semaines. Elle en avait assez. D'abord, elle avait réussi à contenir une partie de sa tendance naturelle à la colère mais, rapidement, sa nature avait reprit ses droits. Après tout, elle était la même Lilly, le démon, celle qui avait causé un certain nombres de massacres sans pareils. Même si, aux yeux de beaucoup de monde, ce n'était pas elle mais sa mère, voire sa grand-mère. En tout cas, quelqu'un qui avait vécu bien avant la naissance de la Lilly actuelle. Et elle était toujours incapable de s'empêcher de frapper ceux qui la mettaient en colère. Toujours incapable de retenir sa colère.

Sauf... Sauf quand ce parasite d'Ezechiele venait traîner dans ses pattes. Il avait une arme. Il était dangereux. Il pouvait la tuer. Ou en tout cas, la blesser, comme en attestait cette blessure éternelle dans sa main. Être une humaine devait avoir de nombreux avantages. Dans combien de temps le deviendrait-elle ? Longtemps, sans doute. Elle avait envie de voir disparaître ses blessures, mais elle devrait encore se coltiner Livacci un certain temps. C'était mauvais pour elle. Et mauvais pour lui, aussi, sans doute.

Agacée par la tournure que prenait sa vie, Lilly décida de se détendre. Dans un endroit où on ne risquait pas de la chercher. Piscine ? Non, il y aurait toujours quelqu'un pour essayer de la draguer. Énervant. Bar ? Même chose. Boîte de nuit ? Encore pire et, de toute façon, ce n'était pas ouvert. Cinéma ? Oui, pourquoi pas. Personne ne la voyait, donc personne ne viendrait traîner autour d'elle. Elle choisit donc d'aller voir un film.

Elle était assise à côté d'une petite blonde déguisée en lapin, étrange quand même, et elle se rendit très vite compte que ladite blonde s'était endormie. Et qu'elle parlait en dormant. Des trucs incompréhensibles parlant de sang, de coups de poings, d'un certain Lully, et entrecoupés de passage de chanson. Allons bon, elle était agaçante. Lilly la secoua par l'épaule.

- Sérieusement, réveille-toi. Tu deviens chiante.

_________________
Lilly Valena
avatar
Simadémon

Messages : 54
Age : 25
Rang : Pestiférée
Age du perso : 78 ans
Date d'inscription : 06/01/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: France (Dem)
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infernale et l'insupportable [Lilly] Sam 27 Avr - 12:19

Il fallut un certain temps à Lyli pour comprendre qu'on s'adressait à elle. Enfin, surtout qu'on s'était adressé à elle et que c'était ça qui l'avait réveillée. Allons bon, qui avait osé la sortir de ce délicieux rêve de massacre ?

Quand elle tourna la tête vers sa voisine de siège, elle remarqua deux choses. D'abord, qu'elle avait les yeux un peu trop rouges pour être humaine, ce qui n'était jamais bon signe. Elle n'était pas vampire depuis assez longtemps pour savoir de quelle espèce elle était, mais son sang n'avait absolument pas une odeur humaine. Ensuite, qu'elle avait une blessure assez profonde sur la main, ce qui excluait la thèse du vampire, et qu'elle semblait assez énervée. D'accord. Surtout, ne pas se mettre en colère, elle risquait de se prendre un coup bien trop fort pour s'en relever intacte. Même en étant vampire. Du coup, Lyli s'efforça de garder son calme. Elle ne savait même pas ce que l'autre lui avait dit, ni pourquoi. Mais elle l 'avait réveillée... Non, rester calme...

-Vous avez dit quelque chose ?

Dans le doute, vouvoyer. C'est ce que lui avait dit son frère lorsqu'il l'avait changée en vampire. Il était impossible de déterminer l'âge des gens dans ce monde alors, même si elle avait l'air particulièrement jeune, elle pouvait très bien avoir deux fois son âge. Voire trois fois. Et même si Lyli était adepte de la violence, elle préférait de loin être celle qui dominait. Et elle n'était pas sûre de gagner en combat singulier avec cette fille aux cheveux roses.

Elle se demanda un instant ce qu'elle pouvait bien lui vouloir. Peut-être qu'elle adorait ce film et qu'elle ne supportait pas que les gens s'endorment devant ? Peut-être avait-elle ronflé ? Ou parlé ? Ou peut-être qu'elle bougeait en dormant et qu'elle lui avait involontairement donné un coup. Involontairement... C'était même étrange pour elle de penser qu'elle pouvait frapper les gens sans le vouloir. Elle les frappait déjà suffisamment de son plein gré.

Lyli se redressa un peu sur son siège. Elle ne savait même pas comment elle était arrivée là. Lully devait sûrement être en train de la chercher partout en ville. Bah, peu importe. En fait, en dehors de la colère qui brûlait dans son regard, cette fille n'avait pas l'air si mauvaise... ou plutôt si, justement, elle avait l'air mauvaise. Et elle aimait bien les gens qui avaient cet air.

-Désolée si je vous ai dérangée...

Lancer une conversation... On faisait ça comment, en fait ? Elle n'en avait absolument aucune idée. Elle n'était même pas sûre que l'autre ait envie de discuter, en vérité.

-Je m'appelle Lyli. Et vous ?

Qu'importe. Si elle l'agaçait, elle le lui ferait comprendre assez vite, non ?
Lyli Milinim
avatar
V. Esclavagiste

Messages : 4
Rang : Eminence Noire
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 08/04/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Irlande
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infernale et l'insupportable [Lilly] Sam 1 Juin - 0:25

"Vous avez dit quelque chose ?". Lilly poussa un soupir. Bon, elle ne l'avait pas entendu l'engueuler, génial. Il n'y avait rien de plus frustrant que d'engueuler quelqu'un qui n'écoutait pas ce qu'on disait. Et puis merde, elle avait peut-être 78 ans, mais elle avait l'air suffisamment jeune pour qu'on la tutoie, non ? Ou alors elle était tellement habituée au fait qu'Ezechiele et Maaku la tutoient qu'elle ne se souvenait plus si les autres la vouvoyaient ou non.

Elle allait l'envoyer balader lorsque les mots qu'elle venait de prononcer se frayèrent un chemin jusqu'à son cerveau. Elle venait de dire quel nom là ? Lyli ? Oui, elle avait dit Lyli. Amusante coïncidence. Après tout, elle n'avait pas vraiment envie d'aller au cinéma, à la base. Elle avait fait ça pour être seule. Mais elle sentait, dans l'étrange regard de la fille à côté d'elle, qu'elles avaient sûrement un certain nombre de points communs. A commencer par ça.

- Je m'appelle Lilly aussi.

Elle sourit. Bon, ça promettait d'être amusant. Cette fille n'était pas un mage, donc pas un ennemi héréditaire. Autant s'en faire une amie, ça pouvait toujours servir.

_________________
Lilly Valena
avatar
Simadémon

Messages : 54
Age : 25
Rang : Pestiférée
Age du perso : 78 ans
Date d'inscription : 06/01/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: France (Dem)
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: L'infernale et l'insupportable [Lilly]

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

L'infernale et l'insupportable [Lilly]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Archives :: Rps abandonnés-