AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:11



Prénom : Sacristy
Nom : Kheels
Né(e) le : 21/12/2012
Sexe : Féminin



Secteur : Austramériques
Origine : Alaska (USA)
Taille : 1m64
Age : 20 ans
Adresse : IC, A1

Lycan : Sacristy Kheels
Âge Véritable : 22 ans
Date de naissance Véritable : 23/09/2010

Père : Inconnu, lycan
Mère : Inconnue, lycanne

Si ancien humain :
Date de transformation :
Nom du Créateur :
Rang : Abomination
Faction : Indépendante

Discipline : Affliction Sanglante
Pouvoir : Opression

[Arme de base]
Ses ongles

Description physique :

« On ne peut pas dire que Sacristy fasse particulièrement attention à son apparence... Cela dit, on ne peut pas nier que son visage a quelque chose d'envoûtant. Lisse, presque dénuée de la moindre imperfection, sa peau est d'une blancheur exquise qui attire le regard tant elle est uniforme, malgré les légères traces rouges sur ses pommettes et le grain de beauté à l'angle droit de sa lèvre. Aucune trace de vaines ressortant à travers la peau, qu'elles soient bleues ou violette. Aussi peut-elle se vanter d'être une des rares personnes à avoir réellement une peau blanche. Ses lèvres roses et pulpeuses dévoilent des dents étincelantes comme si elles n'avaient jamais rien mangé, dans un air de provocation ostensible. Ses yeux toujours à demi fermés sont d'un marron-noir aux étranges reflets rouges, entourés d'ombre à paupières et d'épais très de khôl noirs qui, au lieu de la faire paraître trop maquillée, font encore plus ressortir l'éclat mortel et provocateur de son regard. Encadrant ce visage affiné aux pommettes légèrement relevées, une chevelure blonde colorée de quelques reflets roux et dorés, toujours en bataille, flotte sur ses épaules en les effleurant à peine, dissimulant une moitié de son visage par une grande mèche sans cesse soulevée par le vent. Son oreille droite est percée d'un anneau de métal auquel est fixée une plume d'oiseau.
Trois cordons entourés de cheveux tissus ceignent son cou, agrémentés de dent pour le premier, de crocs et d'os pour le second et de divers morceaux d'un oiseau (crâne, serres et quelques os) pour le troisième. Le tout emprunté à des êtes vivants qu'elle a sans aucun doute dépecés ou assassinés. Elle pore deux bagues en or à la main droite, une fine sur l'index et une large au petit doigt et autour de son poignet sont déroulés les méandres d'un bracelet d'or entouré d'une peau de serpent peinte. La plupart des vêtements qu'elle porte soit soit lacérés soit déchirés, mais il lui reste encore une tunique de soie de laquelle elle semble avoir pris soin et qui recouvre ses débardeurs en piteux états et ses jeans lacérés. On notera la longueur démesurée de ses ongles, que ce soient ceux de es pieds ou ceux de ses mains. »


Description mentale :

« Sacristy aime le sang. Sacristy aime le carnage. Sacristy n'est pas humaine. Pas louve. Elle est toute entière dévouée à la personnalité sauvage et sanguinaire. L'hybride, mi-femme mi-louve, ni femme ni louve. Elle est le mélange des deux sans n'avoir rien des deux.
Sacristy est folle. Sacristy est violente. Sacristy est sanguinaire. Psychopathe. Elle n'a pas de notion de bien, pas plus qu'elle n'a de notion de mal. Elle n'aime que se baigner dans le liquide écarlate qu'elle a en jubilant extrait du corps de ses ennemis. Elle n'aime qu'écarteler et, en écartelant, elle réalise à quelle point elle se sent puissante par rapport aux autres. A quel point elle est puissante.
Sacristy est vaniteuse. Sacristy est orgueilleuse. Sacristy est narcissique. Puissante. Elle se croit forte, elle le devient. Elle trouve sa puissance sauvage dans les résidus épars t amorphes de ceux qu'elle combat. Non, ceux qu'elle assassine. Elle est supérieure, elle est violente, elle n'a que faire de son visage.
Sacristy est indépendante. Sacristy est vivante. Sacristy est libre. Sauvage. Elle n'a ni attache, ni responsabilités. Ni dettes ni devoirs. Elle s'écarte des relations diplomatiques quelles qu'elles soient pour se focaliser sur une chose : elle-même. Elle est unique, elle est seule, elle est puissante. »


Background :

« Sacristy est née seule. Quoique seule ne soit pas vraiment le mot qui convienne. Solitaire plutôt. Perdue. Abandonnée ? Probable. Elle n'y a pas cru. Qui ça elle ? Sacristy ouvre les yeux.
Autour d'elle... Autour d'elle tout est vide et rien de semble exister. Flou. Oui voilà, tout est flou. Où est-elle, qu fait-elle ici ? Elle sent une pierre rouler sous sa main. Baisse la tête. Hurle.
Ce n'est pas une pierre.
C'est un crâne.
Un crâne empreint de discrètes marques de crocs qui semblent être des rêve. Un crâne sombre. Un crâne comme éclairé par la fine raie de lumière qui traverse les barreaux. Les barreaux ?
Sacristy se tourne, se relève, glisse sur quelque chose, observe. Hurle à nouveau.
Encore un crâne. Non, des centaines de crânes.
Sacristy vacille, trébuche. Roule sur les crânes comme sur des billes décidées à l'entraîner vers le fond. S'agrippe à quelque chose sur un mur. Pousse un nouveau cri. Une jambe. Ses poings sont serrés sur une jambe. En pleine décomposition. Une larme coule sur sa joue. Elle s'agrippe. L'odeur est tenace. Atroce. Elle s'agrippe. Ses pieds continuent de glisser sur l'amas de crânes frétillant au sol, vers un trou béant, sans fond. Elle s'agrippe de toute ses forces. Energie du désespoir. Que fait-elle là, où sont ses parents ?
Elle se fige.
Des parents ?
Ses doigts glissent, la jambe craque, elle hurle encore, s'arrache les poumons, pleure. Sa main libre cherche un nouvel appui. Une nouvelle prise. En vain. Le mur est trop lisse. L'os se brise, se décroche du mur. Dans sa chute, elle l'emporte avec elle. Cri de terreur. Cri de dégoût. Elle ne parvient pas à le lâcher. Ses doigts restent crispés à s'en blanchir les phalanges sur cette jambe qui, dans sa chute, aurait pu la sauver. Trop fragile.
A qui appartient cette jambe ?

L'amas de crâne ne l'entraîne pas bien loin. Tremblante. Elle lâche la jambe. Tremble. Pleure. Soubresaut. Sacristy vomit. Elle s'écroule. Où est-elle ? Une odeur de macchabée flotte autour d'elle. Odeur pestilentielle, odeur immonde. Elle a faim. Manger. Seul ce mot lui vient à l'esprit. Manger ? Pourquoi manger ? Quelle idée ridicule. A travers les barreaux, une lune pleine se lève. Ces barreaux qui ont entraînés sa chute. Elle cri. Son cri se transforme en hurlement. bestial, animal.
Sacristy n'est plus Sacristy.
Masse de chair en mouvement, elle escalade les crânes. Récupère la jambe. La dévore, laissant l'os au sol. Remonte. Attrape l'autre moitié. Mange. Remonte. Barreaux. Elle ne comprend plus ce mot. Elle cogne, elle essaye de passer, de traverser. Trop grosse. Elle grogne. Ses griffes tentent de déchirer l'acier. Trop faible. Elles craquent, la bête hurle. Un hurlement qui n'a rien d'humain. Terrifiant. Mauvais. Agressif. Rien d'animal non plus. Ni humain, ni animal. Juste une créature. Et la créature a faim. Elle oublie les barreaux. Renifle. Redescend, plus loin encore que quand elle glissait. Elle descend encore. Là. De la chair. Elle cogne contre le mur. Sent le tressaillement de peurs de ceux qui se trouvent de l'autre côté. Elle gratte, ils s'éloignent. Elle creuse. Hurle.
Douleur.
Argent.
Le métal fait fondre ses griffes et la créature recule, s'éloigne. Elle a peur. Un couinement effrayé remonte entre ses lèvres. De l'autre côté de la cloison, des soupirs de soulagement. Sommeil. Chair. La bête a faim. Elle cogne. Hurle à nouveau.
Brûlure.
Argent.
Ses poils s'embrassent, sa peau lui fait mal. Elle recule. Couine. Sent leur odeur. S'approche. Hésite. Tâte la paroi. Hurle à nouveau.
Doigts en feu.
Argent.
La bête a mal. Ses griffes, son bras, ses mains. Brûlures d'argent. Qu'est-elle ? Un monstre. Sourire plein de crocs. Elle remonte. Ses mains sont brûlantes. Elle plaque les mains sur les barreaux. L'acier fond. Elle grogne. Creuse. La bête a faim. De plus en plus faim. Beaucoup trop faim. Suffisamment pour avoir une bribe de souvenir : l'acier fond. Sourire plein de crocs. Elle s'extirpe. Elle n'est pas si stupide, elle a réfléchi. Réflexion d'un quart de seconde. Liberté. Elle observe les crânes et se lèchent les babines. Qu'ils furent bons. Comment avait-elle pu se retrouver enfermer ? Elle s'en fiche. Elle s'en va. La nuit passe.
Sacristy se réveille. Sacristy, humaine. Mal nulle part. Où est-elle ? Comment est-elle arrivée là ?
Bribe de souvenir.
Une bête, énorme, mangeant soldat sur soldat.
Bribe de souvenir.
Entassement de crânes avec quelques lambeaux de peau, au fond d'une grotte.
Bribe de souvenir.
Nouveaux soldats, bataille, brûlure argentée.
Bribes de souvenirs.
Ensevelissement sous la grotte, cri de rage. Barreaux.
Bribes de s...
Barreaux. Le mot s'impose. Barreaux. Entassement de crânes avec quelques lambeaux de peau. Elle ferme les yeux. Se souvenir. Elle doit à tout prix se souvenir. Lentement, elle se souvient.
-------------------------------------------------

Souvenir... Sacristy a sept ans. Elle plonge dans la neige. Elle rigole. Elle regarde autour d'elle. Sacristy est née seule. Quoique seule ne soit pas vraiment le mot qui convienne. Solitaire plutôt. Perdue. Abandonnée ? Probable. Elle n'y a pas cru. Elle. Angie. Celle qui lui a donné son nom. Qui est Angie ? Sacristy ne sait pas. Une mère. Une fausse mère, elle n'a pas de mère...
Joie. Éclats de rire. Sacristy pleure.
Elle n'a pas de mère.
Sacristy ouvre les yeux. Il fait nuit. Elle remonte ses draps à elle. Lune. Lumineuse et sombre à la fois. Lune. Ses dents s'allongent. Hoquet de stupeur. Douleur. Elle a mal. Pourquoi elle a mal ? Dents. Brûlure. Appareil. Pièces d'argent. Ses mains ne sont plus des mains. Elle crie, elle tire. Décroche l'appareil. Se libère. Elle ferme les yeux. Sacristy devient loup. Sacristy devient animal. Pas un regard pour ceux qui partagent sa chambre. Dans sa tête, elle est encore humaine. Elle ouvre la fenêtre. Sort. L'air est froid, la nuit sombre, la neige glaciale. Elle s'en fiche. Elle veut courir. Courir le plus loin possible et rentrer avant l'aube. Avant l'aube. Avant d'être humaine. Elle n'est pas monstre, elle est louveteau. Elle a froid, elle court. Cherche un réconfort. Une meute de loups sauvage avec qui courir. Se cacher dans une caverne contre un mère louve. Qui sait ce qu'elle est ? La réponse s'impose d'elle-même.
Personne.
Personne ne sait que sous la lune, il lui arrive de devenir loup. Personne ne sait que sous la pleine lune, elle fuit loin. Loin. Très loin de l'orphelinat. Elle ne doit pas les tuer. Elle ne doit pas jamais. Mais sous la pleine lune, elle se transforme en... Elle se fige. En quoi ? Puis ça n'a plus d'importance. Courir dans la neige. Bondir. Eviter la brûlure de froid sur ses coussinets. La brûlure ? Elle n'est pas vraiment louveteau. Elle est loup-garou. Elle n'est pas vraiment humaine. Elle est loup-garou. Elle est louve. Bondissant, le louveteau joue dans la neige malgré la douleur.
Le matin arrive. Sacristy se lève. Se cogne. Frotte ses yeux. Où est-elle? Elle a froid. Autour d'elle, la chambre. Sur elle, des flocons de neige épars qui fondent rapidement. A côté, la fenêtre ouverte. Les enfants grelottent? Crient. Pleurent. Elle a oublié la fenêtre. A ses pieds, Sacristy observe l'appareil dentaire qu'on l'a forcé à porter, tâte ses dents, grimace. Sans intérêt. Lentement, elle fait mine de le fixer. Il ne sert plus à rien, juste à donner l'illusion. L'illusion que jamais elle ne l'a arraché.
-------------------------------------------------

Souvenir... Sacristy fuit. Elle court, le plus vite possible. Humaine, elle n'est qu'humaine. Les soldats de la ville ne sont pas d'accord. Depuis qu'elle est là. Depuis qu'elle a l'âge de marcher et de courir. Chaque jour, une dizaine de soldats meure. Des soldats. Leurs soldats. Dévorés. Un à un. Bête monstrueuse. Elle. Non, pas elle. La bête. Sacristy n'est pas la bête, Sacristy est humaine. Sacristy est loup. Mais Sacristy n'est pas la créature. Elle court. Elle a dix-neuf ans. Elle n'est plus à l'orphelinat. Angie ne peut pas l'aider. Angie... Épargnée par sa folie. Angie. Humaine que jamais elle n'aurait laissé à la bête; Angie. Une mère. Une fausse mère, elle n'avait pas de mère. Pas de mère. Sacristy se fige. Lumière vive. Elle ne bouge plus. Les soldats. Cri de rage. Ils se jettent sur l'adolescente. Cri de terreur. Ils reculent. Ce n'est pas une adolescente qui se trouve face à eux. C'est un monstre.
Faim.
La bête a faim.
Devant elle, de la nourriture facile à obtenir. Près d'elle, sa grotte où elle pourra décharger leurs crânes. Sourire plein de crocs. Elle se retourne. Observe ses proies. Maigres. Faibles. Nombreuses. Ça fera l'affaire.
Carnage.
Douleur.
Cris.
Sang.
La bête se délecte.
Elle s'avance vers sa grotte. Rassasiée_ non elle ne le sera jamais_ nourrie. Elle jette les crânes dans la grotte. Ils roulent, plongent. Ricanement. De l'autre côté de la grotte, une maison. Beaucoup d'habitants. Sourire plein de crocs. Elle fait demi-tour. Éclat brillant. Hoquet de stupeur. La bête tombe en arrière. Dans la grotte. Elle se redresse, grogne. Barreaux. Cage. Prison. Aucune liberté. Elle hurle, monte jusqu'au sommet du talus de crâne. Frappe. Arrache une jambe. L'humain crie. Tiré par son compagnon, il disparaît. La bête grogne. Voit la lune tomber. Cache la jambe dans une anfractuosité du mur. Se roule en boule. Dort.
Sacristy est née seule. Quoique seule ne soit pas vraiment le mot qui convienne. Solitaire plutôt. Perdue. Abandonnée ? Probable. Elle n'y a pas cru. Qui ça elle ? Sacristy ouvre les yeux.
Autour d'elle... Autour d'elle tout est vide et rien de semble exister. Flou. Oui voilà, tout est flou. Où est-elle, qu fait-elle ici ? Elle sent une pierre rouler sous sa main. Baisse la tête. Hurle.
Ce n'est pas une pierre.
C'est un crâne.
-------------------------------------------------

Sacristy rouvre les yeux. Les referme. Croit vomir. Se contente d'éclater de rire. Surprise. Pourquoi rit-elle ? Elle regarde ses mains. Mains brûlées, mains intactes. Elle n'a plus mal. Elle est plus forte. Elle rit encore. Sur elle, le sang n'est pas le sien. A côté d'elle, reste de son repas. Un bras déchiqueté, quelques lambeaux de peaux. Hésitante, Sacristy cesse de rire. Tend la main. Effleure l'os. Sourit. Elle tire sur un morceau de chair encore intact et mange. Cannibalisme. Elle n'est pas louve, elle n'est pas femme, elle n'est pas bête. Elle est les trois à la fois dans une harmonie parfaite »


Relationnel :



Joueur et informations diverses :

Joueur : Alex, 22 ans

Avatar : Inconnu

Avatar vidéo : Toboe, Wolf's Rain
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:18

Bienvenue ! \o/
(Comment ça je devrais être moins enthousiaste à l'arrivée de la première abomination ? xD)
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:20

Quoi ? Mais je suis très gentille moi ! =)
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:21

Permets-moi d'en douter ^^

Shizuo et Izumi passent souvent, je pense que tu n'attendras pas longtemps avant d'être validée.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:35

Je passe plus souvent qu'Izumi ! x) ← n'a pas de vie.

Sinon, bienvenue à toi Sacristy.

J'ai juste deux-trois questions avant de pouvoir te valider : quand est-elle devenue une abomination (d'après l'histoire ça serait au moment où elle est dans la cave, mais au cas où) ? Comment a-t-elle débarqué à Mixégion ?

Je verrais avec Izu pour le côté transformation en loup hors des nuits de pleine lune.
Sinon, tu seras dans l'Immeuble C, Appartement 1 (avec Amentiae, parce que c'est drôle de voir deux psychopathes au même endroit).
Shimizu Shizuo
avatar
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:45

Ame n'est pas une psychopathe, Shizuo.

*C'est pas moi, c'est les voix dans ma tête !*

_________________
Amentiae Mens
avatar
L. Indépendant

Messages : 13
Rang : Membre de la meute
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 03/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Alaska (USA)
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:48

En fait, Sacristy est née avec du sang d'abomination dans les veines (c'est pour ça qu'elle peut se transformer en louve hors des nuits de pleine lune, tant qu'il y a une lune). Après je ne sais pas si être abomination confère ce genre de pouvoir, donc je m'en remettrai à votre jugement.
Mais sinon, oui, elle est devenue totalement abomination dans la cave où elle se trouve dans l'histoire.


Quant à Mixégion, c'est au hasard de ses voyages qu'elle y a atterri. Et qu'elle y est coincée.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:49

Tiens c'est rare de pouvoir passer sur une présa avant sa validation ^^

Bienvenue parmi nous !

_________________
Lilly Valena
avatar
Simadémon

Messages : 54
Age : 25
Rang : Pestiférée
Age du perso : 78 ans
Date d'inscription : 06/01/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: France (Dem)
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 3
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 10:51

Rien qu'à l'avatar de Lilly, j'ai comme l'impression de ne pas être la seule folle ici moi xD
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique Jeu 21 Mar - 11:00

Faut vraiment que je crée une section flood, à vous voir x)

Bref, Sacristy, soit la bienvenue.

Je prends le relai. Alors effectivement, les abominations sont différentes des autres lycans/vampires/bref... Donc oui, c'est tout à fait possible qu'elle puisse se transformer en louve (mais juste en louve), hors des nuits de pleine lune.

Te voilà donc validée =)

_________________
Spoiler:
 
Reinaga K. Izumi
avatar
sL. Conservateur

Messages : 166
Age : 23
Rang : Princesse
Age du perso : 30 ans
Date d'inscription : 16/08/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur http://kanokyon7.azurforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Sacristy Kheels, l'harmonie chaotique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Archives :: Anciens personnages-