AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

/Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: /Centre-ville Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Sam 16 Mar - 15:09

Tout avait commencé le matin. Enfin, pas exactement tout, mais en tout cas tout ce qui concernait cette journée pour le moins... mouvementée. Elle n'avait eu aucune nouvelle de Tyler de la matinée, jusqu'à ce que deux hommes en uniformes de police aient l'audace de venir la chercher, elle, au restaurant où elle prenait tranquillement son petit-déjeuner. Emportant avec elle le bol de céréales qu'elle était en train de manger, elle n'avait pas eu d'autre choix que de les suivre sans protester, sous le regard légèrement surpris des autres qui purent notamment remarquer l'absence totale d'entrave ou de quoi que ce soit y ressemblant. Elle ne savait pas pourquoi ils l'emmenaient, et elle s'en fichait un peu à vrai dire, mais au moins ils ne la considéraient pas comme une criminelle, c'était déjà une assez éblouissante évolution. Lyndsey avait donc suivi les deux personnes qui n'avaient cessé de jeter des regards méfiants dans sa direction, comme si par une magie inexplicable elle allait soudainement disparaître, comme ça, "pouf !". Franchement...

Ses cheveux tout nouvellement bleu électrique avaient chatouillé son cou tout le long du voyage, sans qu'elle ne puisse les repousser étant donné qu'elle devait tenir le bol d'une main et garder l'autre dans sa poche avec nonchalance pour ne pas attirer davantage de peur et de méfiance de la part des deux policiers plus nerveux qu'une chèvre au ras de la gueule d'un loup... Elle avait donc du supporter le grattement des mèches fraîchement coupées d'une couleur fraîchement posée sur sa peau claire fraîchement lavée... Et, comble de toutes ces choses fraîches, elle fondait presque littéralement. Quand est-ce qu'ils arrivaient dans une pièce un minimum climatisé plutôt que de marcher sous ce foutu soleil de plomb caractéristique de ce pays que, personnellement, elle trouvait pratiquement désertique ? La jeune femme voulut se plaindre aux deux hommes, mais dès qu'elle ouvrit la bouche, ils la fixèrent comme si le moindre mouvement de ses lèvres pouvaient faire exploser une bombe à leurs pieds. D'accord, on laisse tomber...

C'est avec un soulagement extrême qu'elle entra dans le poste de police. Ils ne l'avaient pas entravée, menottée ou quoi que ce soit, elle n'était donc pas en possible danger pour le moment, n'est-ce pas ? Elle s'assit donc confortablement, croisant ses jambes presque nues avec le délectable plaisir de les voir rougir. L'avantage de cette intervention était qu'elle allait pouvoir porter sa robe courte plus longtemps, aujourd'hui. Et elle avait bien évidemment l’intention d'en profiter pour tirer des déglutitions difficiles et des balbutiements gênés à ces chers messieurs. Elle se permit simplement de demander un verre d'eau glacée, retirant son fin gilet de lin en se plaignant de la chaleur, tout en le faisant presque sensuellement glisser sur ses épaules en dévoilant le bustier rouge qui ne cachait franchement pas grand chose. Et pour couronner tout cela, elle leur fit son sourire le plus charmeur et provocateur.

-Que voulez-vous de moi, messieurs ?

Ce fut le plus jeune qui prit la parole, sans la regarder une seule fois. Ce que la jeune femme, bien entendu, considéra comme une sublime victoire. Ajoutez à ça le subtil tremblement de la voix du policier...

-Nous avons quelques questions à vous poser à propos d'un certain.. Tyler Lawnsown.

Tyler ? Qu'avait-il fait, encore ? Elle pencha légèrement la tête d'un air interrogateur, attendant que l'homme poursuive. Ce qu'il sembla bien incapable de faire, étant donné qu'il s'étrangla à moitié et dut aller se chercher un verre d'eau. Son collègue poursuivit, plus contrôlé.

-Nous avons entendu dire que vous étiez... très proche de ce Tyler et... Pouvez-vous arrêter de faire ça ?!

Surprise, elle releva la tête, qu'elle avait résolument maintenue fixée sur le bas de sa robe tandis qu'elle s’engrenait à le descendre suffisamment pour que ses sous-vêtements soient moins visibles, chose qui n'était guère évidente vu que chaque mouvement vers le bas dévoilait sa poitrine et inversement. Lyndsey se contenta d'acquiescer et écouta un peu plus attentivement ce qu'il disait.

-Je disais donc. Votre cher ami Tyler a cru amusant de tagger une sorte de bonhomme souriant sur les vitres de plusieurs entreprises, signant de son nom au marqueur indélébile. A noter que le dernier était tracé à l'essence et a très rapidement pris feu.
-Non ? Il l'a sérieusement fait ?

Elle éclata de rire, se tenant les côtes en manquant de lâcher la cigarette qu'il ne l'avait pas vu allumer. Observant les photos que le policier avait posées sur la table, elle s'efforça de se calmer et eut un sourire en coin, bien qu'un peu crispé.

-Je vois. Et bien il ne me reste plus qu'à respecter ma part du pari et à lui filer sa récompense...
-Qu'avez-vous dit ?
-Rien. Ce sont les originales ?
-Oui mais..
-Parfait.

Elle les prit absolument toutes, les rangea dans son sac et plongea son regard vert pomme dans les yeux du policier, tirant légèrement sur son décolleté, ce qui le fit difficilement déglutir. Écrasant sa cigarette sur le bureau de verre, elle se contenta de déclarer d'une voix presque atone.

-Je ne peux pas, hélas, vous laisser vous en prendre à mon petit ami. Vous n'allez bien sûr rien engager pour me retrouver, étant donné que j'ai à ma disposition de nombreuses cartes que vous ne souhaiteriez pas voir tomber. Considérez ça comme du chantage et fermez votre jolie petite bouche si vous ne voulez pas que je la ferme par mes propres moyens.

Et, avec un grand sourire, elle quitta la salle où ils étaient tous les trois installés, les laissant bouche bée, et en verrouilla simplement la porte, avec les clefs qu'elle avait discrètement subtilisées à l'un d'entre eux. Et, à voir leurs têtes paniquées, c'était la seule dont ils disposaient. La laissant sur la serrure, elle avança avec son déhanché hypnotique jusqu'au hall, attendant d'y être pour admirer les photos et passer un bref coup de fil à Tyler.

-Pari tenu.

Alors qu'elle s'apprêtait à sortir, elle entendit des éclats de voix dans une salle. Une histoire d'armes qu'elle ne parvenait pas bien à entendre. Sa curiosité fit le reste, et elle alla écouter à la porte, discrètement, pour connaître le fond de l'histoire...
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Sam 16 Mar - 15:33

Satzuki s’était levée de bon matin ce jour là. On était samedi. Après une rapide douche, elle sortit sa tenue des grands jours. Fini l'uniforme. C'était son jour de congé, alors au diable les convenances ! Un chemisier-corset blanc à demi transparent laissant largement apparaître un soutien-gorge noir à dentelle. Et puis une très jolie jupe noir et rouge à frou-frou léger. Avec des cuissardes qui remontaient de façon évasive jusqu'à quelques centimètres du bas de sa jupe. Ses longs cheveux étaient tressés dans son dos, dansant sur ses hanches de façons régulière, à l'exception de quelques mèches qui flottaient en désordre autour de son visage.

Satzuki se dirigea vers le centre ville. Elle s’arrêta d’abord dans un petit café, où elle commanda un café bien noir au serveur qui la mangeait du regard. Elle n'avait pas d'argent sur elle. Mais au vu de sa tenue, le serveur en oublia de la faire payer. Franchement, les hommes étaient tous du même niveau intellectuel... Elle ressortit avec son café avant que le serveur ne reprenne ses esprits. Elle marchait avec douceur et ondulations sur le trottoir désert. Elle se sentait étrange, aujourd'hui. Sa nuit avec Kaito avait quelque peu balancé aux oubliettes son habituelle timidité. Non, elle voulait profiter un peu de cette journée. Elle se sentait revigorée. Kaito lui avait tellement manqué... Et puis une sirène retentit et elle se crispa. La police. Le serveur les avait-il appelés ? Elle serra les dents. Sous sa jupe, son arme était presque visible. C'était mauvais pour elle.

Ah, le commissariat. Il faisait chaud là dedans. Mais il faisait beau dehors. Elle aurait préféré sortir. Un peu inquiète, Satzuki s’assit là où on lui dit de s’asseoir et croisa les jambes. Nom et Prénom. Facile. Elle apparaissait tellement innocente dans sa personnalité normale. Il fallait qu'elle sorte de là. Puis elle réfléchit. Oui, elle a un atout comme un autre pour se débarrasser de ça. Elle se pencha légèrement en avant. Mais lorsque le policier se pencha un peu plus, elle sentit que quelque chose allait mal finir.

-Mais… Qu’est ce que…

Bingo, il avait vu son arme. Or Mixégion semblait ne pas être d'accord avec la constitution des Etats-Unis, ou alors les Etats-Unis n'avaient pas réussi à y imposer leur loi. Le policier lui jeta un regard malsain et commença à lui faire la morale sur la détention d'arme.

- Si vous passiez moins de temps à reluquer les filles qu'à faire votre boulot, je n'en aurais pas besoin.

C'était un mensonge, bien sûr. Enfin seulement à moitié. Elle en avait besoin pour son boulot, c'est vrai, mais elle n'avait surtout pas spécialement confiance. Alors elle la gardait toujours sur elle. Puis elle décida se s'enfuir, et elle s'élança en courant hors de la pièce. Pas question qu'ils lui prennent son arme. De l’autre coté, une gamine robe aussi courte qu'elle sourit. D’un grand sourire complice. Satzuki l'observa. Etait-ce une bonne idée de la laisser là ? Elle finit par conclure que non.

- Viens, je t'embarque.

Et elle lui prit la main, sans question, sans commentaire sur sa présence ou sur son étrange couleur de cheveux _ elle qui avait les cheveux roses, pouvait-elle seulement se permettre un commentaire là-dessus ? Sur le parking du commissariat, elle repéra le scooter d’une pizzeria, clé dessus. L’occasion était trop belle. Elle s’installa et démarra au quart de tour. Étrangement, personne ne les suivit. Enfin, c’était pas sûr, mais on dirait bien. Elle roula un petit moment, à fond, puis s’arrêta au bord de la route.

- Désolée... balbutia-t-elle. Je ne sais pas ce qui m'a pris. Je t'ai vue, là, alors que j'essayais de m'enfuir. Mais je ne te tuerais pas, hein...
Satzuki Shagicell
avatar
H. Magique

Messages : 43
Rang : Consciente
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Canada
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Dim 17 Mar - 11:22

Le policier semblait extrêmement en colère, pourtant Lyndsey put déceler un léger tremblement dans sa voix, le même que celui qui faisait danser celle de son propre policier quelques minutes plus tôt. Oh, amusant. A quoi pouvait donc bien ressembler la femme qu'il s'efforçait tant bien que mal de réprimander... pour une arme c'est ça ? D'un côté, elle n'avait pas tort, les policiers de cette ville n'étaient bon qu'à mater et peloter toutes les femmes qui leur passaient sous la main. C'était pas interdit à un homme de fouiller une femme, à la base ? Bof, peu importe. Ils n'avaient pas l'air d'avoir beaucoup de femmes dans leurs services, ce qui vu comme ils se comportaient était sûrement tout à fait compréhensible. La porte s'ouvrit à la volée et Lyndsey se contenta d'observer et de détailler la jeune femme qui venait de sortir, le petit sourire amusé qui s'était dessiné plus tôt sur ses lèvres s'élargissant un peu plus. C'est fou comme entre deux pièces d'un même bâtiment on pouvait croiser des personnes semblables, aux méthodes semblables par ailleurs... Mais il y avait plus important.

Plus important par exemple le fait que cette parfaite inconnue l'entraîne... quelque part ? Elle n'eut que le temps d'arriver sur le parking et de repérer, comme elle, cette magnifique chance d'évasion que représentait le scooter presque offert sur un plateau qu'elle s'y retrouvait déjà assise. Son premier réflexe ne fut pas de se tenir mais de poser une main derrière les mèches durcies de son cou qui semblaient prêtes à tout pour lui arracher la peau, et sa main ne s'accrocha au siège qu'à l'extrême dernière minute, quand l’appareil avait déjà commencé à rouler. On a le goût du risque ou on ne l'a pas... Dans son cas on pouvait dire qu'elle l'avait.. ou plutôt simplement qu'elle ne voyait même pas qu'il y avait un risque à ne pas se tenir quand on est assis sur quelque chose qui se déplace approximativement... très vite. D'ailleurs, elle joua un peu plus avec les risques, se lâchant de temps en temps avec seulement ses pieds pour la retenir pour recoiffer les courtes mèches bleues qui lui gênaient les yeux. Et quand elles s'arrêtèrent, on ne peut pas vraiment dire qu'elle "descendit". Sauter serrait plus exact... et encore. Dévisageant la jeune femme, elle ne put s'empêcher de rire à son tour, se demandant un bref instant où était passée la cigarette qu'elle avait allumée pendant son "interrogatoire". Avant de se rappeler qu'elle l'avait presque écrasée sur la main de l'homme, ce qui la fit sourire de plus belle. Il avait du magnifiquement flipper, pour ça aussi.

Son arme était plutôt joli. Et comme à chaque fois qu'elle voyait quelque chose d'accessoirement dangereux, une sorte de vague d'idées envahit sa tête... et son premier réflexe fut de regarder l'intérieur de son avant-bras droit où elle notait chaque jour les pris en cours. Et des pétillements de malice brillèrent dans ses yeux. il lui venait des idées.. de merveilleuses idées. Qui n'allaient pas plaire à Tyler, d'ailleurs. Tant mieux. On verra plus tard, cependant. Lyndsey sourit, sortant des cerises de son sac qui avaient atterri là on ne sait trop comment, et en mangea une sans cesser de dévisager la jeune femme près d'elle. Puis elle se leva, époussetant rapidement sa robe noire avant de parler, sans se départir de son sourire.

-Me descendre ? J’espère bien que tu comptais pas le faire ! J'ai d'autres projets, pour l'instant. Parlant de projets...

Elle désigna l'arme que l'autre venait de ranger, faisant tourner son téléphone entre ses doigts.

-Je peux te demander un service ? Juste quelque chose de pas long, cinq petites minutes... J'ai bien envie de faire un peu flipper quelqu'un qui m'attends... Tu m'aiderais ? Du genre... en faisant semblant, au téléphone, de m'avoir enlevée ? Enfin sauf si t'as pas envie de gâcher de balles. Vu ton arme, je pourrais comprendre.

Comprendre certes, sauf qu'elle commença quand même à entrer le numéro de Tyler sur son portable sans même attendre son avis. Elle n'avait plus que trois jours pour remplir ce pari, et il FALLAIT absolument qu'elle le fasse... En espérant que l'autre veuille bien l'aider...
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 21 Mar - 9:54

Bon. Cette fille était folle. Faire semblant de l'avoir enlevée ? Mais d'où pouvait-on tirer des idées pareilles, franchement ?
Néanmoins, vu qu'elle l'avait entraînée ici dans un excès de panique, elle se dit que ce n'était peut-être pas une si mauvais idée de lui rendre service maintenant. Histoire qu'elle ne vienne pas lui chercher des noises plus tard. Alors elle acquiesça, sans très bien savoir comment elle allait faire. De toute façon, l'autre semblait n'en avoir strictement rien à faire de sa réponse, vu qu'elle téléphonait déjà. Satzuki soupira. Dans quelle galère s'était-elle encore fourrée ?

Alors, dès que l'autre, au téléphone, sembla avoir décroché, elle plaqua son flingue non loin du micro de téléphone et l'arma. Elle maîtrisait son arme, mais pendant quelques instants elle fut tentée de faire semblant que ce n'était pas le cas, et de lui tirer dessus. Elle repoussa l'idée aussi vite qu'elle était venue. Non, on ne tuait pas les gens au hasard. Son travail commençait sérieusement à déteindre sur elle.

Elle attendit que l'autre ait fini son petit speech et tira une balle en l'air, effrayant quelques oiseaux qui s'envolèrent dans un concert de cris. Voilà, elle avait fait semblant de l'avoir enlevée. Et maintenant ? Maintenant, elle préférait ne pas rester là. Histoire que l'autre n'essaye pas de la frapper et du cou, qu'elle ne manque de le tuer pour se défendre. C'était une meilleure idée, quand même.

Du coup, elle remonta sur le scooter et s'en alla, tout simplement. Elle se démerderait pour les explications, toute seule.

[Fini pour moi. Ou le rp le plus court de ma vie xD]
Satzuki Shagicell
avatar
H. Magique

Messages : 43
Rang : Consciente
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 05/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Canada
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 21 Mar - 10:19

Tranquillement assis sur le rebord de toit d'un immeuble, pour échapper aux recherches de la police, Tyler contemplait à distance raisonnable la magnifique oeuvre enflammée que les pompiers s'évertuaient à éteindre. Il répondit au téléphone avec un sourire en coin. "Pari tenu". Bien sûr, elle ne s'attendait quand même pas à ce qu'il ne le fasse pas, si ? Il raccrocha presque aussitôt. Maintenant, il n'avait plus qu'à rester flâner ici en attendant sa récompense. Et même si ça n'avait pas été si facile que ça, il n'en laissait rien paraître. Il regarda les passants, faisant tourner son briquet entre ses doigts. Le briquet qu'il avait utilisé pour allumé le smiley géant tracé à l'essence. En espérant que Lyndsey ramène les photos de la police, qui seraient certainement magnifiques. Quelques minutes plus tard, il reçut un nouvel appel de Lyndsey, chose totalement habituelle et anormale. Se relevant, Tyler commença à faire les cent pas sur le rebord du toit en hésitant puis finit par décrocher.

-Allô ?

Au fur et à mesure qu'elle parlait, il ouvrait de plus en plus grand les yeux, sous le choc. Hein ? Enlevée ? Comment ça enlevée ? Par qui ? Pourquoi ? Un coup de feu qui retentit l'empêcha de poser ses questions, et la communication fut interrompue. Alors, dans une sorte de panique exacerbée par sa longue attente et par le fait qu'il était recherché activement, il cacha entièrement son visage sous sa capuche, dissimulant ses cheveux dorés si reconnaissables, et descendit du toit par le même moyen qu'il avait utilisé pour y monter : escalader les murs. Quelle idée de ne pas faire de porte d'accès au toit comme presque partout ailleurs ?! Une fois en bas, il courut à travers les plus petites et sinueuses ruelles qu'il pouvait trouvées, tabassant rapidement deux trois racketteurs au passage, et finit par arriver non loin du commissariat où Lyndsey se trouvait plutôt, suffisamment loin pour que personne ne le repère. Bon... Par où pouvait-elle être allée ? Elle ne lui avait rien indiqué, pas le temps. Ou alors il n'avait pas entendu. Tout ce qu'il savait, c'est qu'elle était retenue quelque part. Et que la personne était armée... A défaut de se ronger les ongles, comme il détestait être privé de ses griffes, Tyler sortit un petit sachet plein de mûres qu'il mangea anxieusement. Une solution... Il lui fallait une solution. il flippait comme pas possible, et ça ne lui était encore jamais arrivé. Angoissé, il ne vit qu'au dernier moment le policier qui se précipitait vers lui, arme en avant. Serrant les dents, Tyler s'approcha en levant les mains... puis saisi violemment l'arme des mains de l'homme en l'envoyant à terre.

-Ecoute... Tu pourras m'arrêter quand tu voudras mais là j'ai pas le temps, ma copine est en danger. Et c'est pas un petit flic de seconde zone comme toi qui va m'empêcher de la sauver.

Effrayé, le policier hocha la tête dans un signe de renoncement, mais reçut quand même un coup sur la tête qui l'assomma définitivement. On est jamais trop prudents... Désormais armé à la va-vite, Tyler partit en courant à travers les rues à la recherche de Lyndsey...
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 21 Mar - 13:40

Lyndsey était heureuse. Et morte de rire. Tyler avait mordu à l'hameçon de manière si magnifique qu'elle ne pouvait vraiment pas s'empêcher d'éclater de rire. Puis elle se souvint qu'en se rendant au commissariat elle avait emporté quelque chose. Son petit-déjeuner ! Grommelant, elle chercha dans son sac s'il elle n'y avait pas mis son bol par réflexe. Ce qu'elle vit manqua de l'étouffer. Morte de rire. Encore. Elle avait vraiment mit un bol de céréales dans son sac. Quand elle se fut calmée, elle le sortit, regroupa les céréales qui s'étaient déplacés vers le fond et entreprit de manger. Elle avait le temps, Tyler ne savait pas vraiment par où elle était passée ce qui laissait une marge significative entre le moment où il avait reçu l'appel et celui où il arriverait ici. Elle regarda Joy quelques instants. La jeune fille ne lui prêtait pas vraiment d'attention, comme si elle cherchait encore autre chose à faire pour s'amuser. Lyndsey haussa les épaules. Elle lui avait fourni une occasion parfaite de réaliser un pari, maintenant elle n'avait plus vraiment besoin d'elle. Aussi réagit-elle à peine quand Joy remonta sur le scooter de la pizzeria qu'elle avait volé et s’éclipsa. Peu importe. D'un geste désinvolte, Lyndsey manga la deuxième cerise et joua un instant à tourner les deux branches de la fourche. C'était amusant. Très amusant. Lyndsey fit couler son regard sur son bras. D'autres paris. Il y en avait beaucoup, dont certains expiraient dans peu de temps. Comme celui qu'elle s'apprêtait à gagner. Elle sourit en se rappelant sa récompense. Elle se sentait bien. Libre et légère. Lentement, elle sortit les photos qu'elle avait subtilisées au policier. Et se remit à rire. Un rire certes moins frénétique, mais tout aussi joyeux et amusé. Finalement, cette journée commençait bien. Elle commençait même très bien.

Lyndsey se prit à imaginer ce que pouvaient penser ceux qui l'avait vu partir avec la police le matin même, ainsi que ses professeurs, ses camarades de classe ou même ses camarades de chambre. Lyndsey Kleydrow... L'élève dont beaucoup connaissaient le nom même si tout le monde ignorait pourquoi il était devenue célèbre. L'élève sans visage, sans apparence fixe. Celle qu'on peut croiser quatre fois dans la même semaine sans s'apercevoir qu'on avait vu quatre fois la même personne. Elle sourit. Les gens ne savaient rien d'elle. A part peut-être qu'elle jouait avec le coeur des hommes comme un chat avec une souris : douloureux pour eux, extrêmement drôle pour elle. Et encore, ça, c'était quand Tyler le lui demandait. "Tiens, essaye de séduire celui-là, je me demande combien de temps tiendra sa résistance". Elle lui avait très rarement fait la réciproque. Rarement parce que, d'abord, elle savait les femmes plus venimeuses que les hommes quand on essayait de les séduire, peut-être parce qu'elle était un peu jalouse aussi, mais surtout parce qu'elle n'avait encore trouvé que très peu de femmes dignes de la splendeur et de la valeur de Tyler. A part elle. Et elle ne voulait pas lui offrir de jeux médiocres. Qui pouvait lui résiste longtemps ? Peu de monde, peut-être les femmes les plus fidèles. Mais celles-là n'étaient pas drôles. Lyndsey haussa les épaules. Pour Tyler, il y avait plus amusant que la séduction : le danger.

Et pour cause, tracer des smileys géant au nez et à la barbe de la police sur les vitres d'entreprises, généralement à une dizaine d'étages du sol et suspendu sans doute à la force d'une main, l'autre tenant les aérosols de peinture, c'était ce qu'on pouvait qualifier de moyennement dangereux. Le faire avec de l'essence sur le plus haut bâtiment de la ville et lui donner feu avant d'apposer sa signature avec un aérosol de peinture, c'était presque du suicide. Presque. C'est ce qui différenciait Tyler des autres. Ce presque. La patience n'était pas une des vertues de Lyndsey, pourtant elle attendait. Elle aurait donné n'importe quoi pour voir la face décomposée de Tyler au moment où elle, tranquille, avalait une nouvelle poignée de céréales. Quand serait-il là ? Considérant qu'il prendrait sûrement une bonne centaine de risques insensés, de raccourcis et qu'il trouverait sûrement quelque chose pour rouler à deux cents kilomètres de plus que la vitesse autorisée, elle choisit d'opter pour un bientôt énigmatique. Bientôt... Oui, bientôt il arriverait, paniqué, et voudrait plus que tout lui arracher les yeux, tout en étant incapable de le faire. Ça allait être drôle. Très drôle. Lyndsey sourit. Elle avait hâte.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 21 Mar - 14:34

Il ne la trouvait pas... Serrant les poings, il commençait à péter un câble. Comme quand il s'était retrouvé séparé d'elle. La simple idée qu'il pourrait la perdre à nouveau le fit frémir. C'était hors de question ! Agacé de courir parmi une foule compacte, il réussit à s'extraire de la masse pour escalader un immeuble avoisinant. Il grimpa à une vitesse surhumaine et se percha sur le toit, sondant la foule. Où pouvait-elle bien être ? Dans un bâtiment ? Non, il avait entendu le bruit de voiture, et il n'était pas assez étouffé pour avoir traversé un mur. Elle était au bord d'une route. Au bord d'une route où on roulait globalement vite. Il dut se retenir de ne pas sauter du toit et de redescendre par un moyen moins dangereux, puis il partit en courant. Il était allé dans le mauvais sens, dans le mauvais sens !

Il eut une montée d'adrénaline qui le fit courir plus vite qu'il n'avait jamais couru, slalomant entre les immeubles et les gens avec une habileté qu'il ne se connaissait pas. Dans un sursaut de colère à cause d'un embouteillage humain, il tira au milieu de la foule, fauchant un homme au passage. Tant pis. Le reste se dispersa en hurlant et il put enfin avoir la voie libre, recommençant à courir. il atteignit rapidement le commissariat où les policiers paniqués sortaient en trombe. Les nouvelles semblaient aller vite... Sans se préoccupe d'eux et sans même qu'ils ne le remarque, il suivit la route ordinairement réservée aux véhicules sans se soucier du risque et serra l'arme dans sa main. Non, il n'était rien arrivé à Lyndsey. il ne pouvait rien lui arriver tant qu'il serait en vie. Tyler serra les dents. Plus vite, il fallait qu'il aille plus vite.

Une voiture le frôla et il vacilla, manquant de s'étaler sur le bitume. Jetant un regard sanglant à celui qui à un millimètre près l'aurait tué, il pointa l'arme volée dans sa direction et tira dans la vitre arrière. Effrayé, le conducteur perdit les pédales et le contrôle de son véhicule et atterrit dans un mur. Passant lentement près de la voiture accidenté, Tyler jeta un regard plein de dédain à celui qui conduisait et lui lança un allumette grattée à l'instant qui commençait à faire des étincelles. Puis, calmement, il se détourna, observa la route et se remit à courir. Ce qu'il arriva au conducteur, il s'en fichait déjà. il était de très mauvaise humeur, il était contrarié, et tous ceux qui l'empêchaient par un quelconque moyen d'atteindre son amie étaient d'or et déjà morts. il finit par apercevoir Lyndsey, seule, au bord de la route sur un emplacement de parking et s'approcha, ralentissant sa course.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 21 Mar - 17:01

Lyndsey avait hâte de le voir arriver. Mais pour l'instant, elle s'ennuyait. Restant bien tranquillement sur le bord de route, elle jeta les tiges de ses cerises et fouilla dans son sac, entre les cerises et les mandarines, jusqu'à trouver la petite boîte où elle rangeait ses mûres. Comme Tyler, les mûres était aussi une sorte d'antistress pour elle. Généralement, dès qu'elle attendait quelque chose ou dès qu'elle était angoissée, elle piochait dans les mûres en les mangeant distraitement. Il avait du se tromper, pour être aussi lent. A moins que la police ne l'ait attrapé. Elle sourit. non, la police ne pouvait rien contre Tyler Lawnsown. Elle se détendit et haussa les épaules. Bah, il finirait bien par la trouver.

Elle se détendit et fouilla dans son sac, à la recherche de quelque chose qui pourrait l'occuper puis finit par soupirer. Elle n'avait rien d'autre à faire qu'attendre et elle finit par s'asseoir au sol, mains derrière elle, regardant les nuages, avant de fermer les yeux et de rêver à autre chose. Un bruit la fit rouvrir les yeux et elle redressa la tête. Plus loin, une voiture venait de traverser la route en glissant en travers et de heurter un mur. Lyndsey tilta. Tyler approchait. Il n'y avait que lui pour faire perdre à ce point les pédales à une voiture. Elle sourit. Il était vraiment cinglé. Dangereux et cinglé. Quand elle le vit arriver en courant, elle s'assit en teilleur par terre et attendit qu'il approche. Il était dangereux, sauf pour elle. Violent un peu, sûrement, mais pas suffisamment pour lui faire mal.

Une fois qu'il se fut éloigné de la route et mit à l'abri derrière la ligne blanche, elle se redressa.

-J'ai failli attendre, Tyler Lawnsown.

Au vu de la peur qu'il avait du regard, elle s'attendait vraiment au pire pour quand il décompresserait subitement. Alors pour atténuer la nouvelle de son mensonge, elle recula d'un pas et montra les traces de pas qui ne lui appartenaient pas. Le tout avec un regard du style "Non, je ne suis venue ici ni toute seule, ni de mon plein gré".
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Sam 6 Avr - 10:29

Ce fut un moment extrêmement difficile pour Tyler. Son coeur battait au moins vingt fois plus vite que d'habitude, et Lyndsey semblait totalement détendue. Trop détendue en fait. C'était quoi, ce délire ? Il avait bien entendu un flingue, non ? Lyn n'en avait pas... Alors... Il remarqua les empreintes de pas mais pour l'instant, il était trop énervé pour comprendre quoi que ce soit. Elle s'était foutue de sa gueule... Les poings serrés, il tenta de reprendre son souffle. Franchement... Elle était la seule à lui faire perdre son calme comme ça. Ca devenait dangereux, cette histoire.

Son corps réagit bien avant lui. Ca lui arrivait souvent, et la folie de l'instant embrouillait tellement son esprit que ça n'arrangeait pas les choses. Il saisit Lyndsey au col et la plaqua contre le grillage.

- Tu te fous de moi ?! Tu....

Puis son esprit reprit le contrôle et il la lâcha, tombant à genoux sous l'effet de la retombée d'adrénaline. Il était à bout de force. Courir autant l'avait épuisé. Puis l'effet de la peur se dissipa totalement de son esprit et il prit soudainement conscience que la voiture qui l'avait frôlé avait tracé une légère plaie sur sa jambe gauche, déchirant son jean. Merde, tout ça pour une blague ? Bon, ça ne lui faisait pas vraiment mal pour l'instant, mais il sentait que ça n'allait pas tarder. Juste un éraflure... qui s'étalait à la totalité de son mollet. Et il parvint enfin à enregistrer tout ce qui s'était passé. Lyndsey n'avait pas d'arme, et ces empreintes n'étaient pas les siennes. Donc elle n'était pas venue seule. Donc c'était une blague, mais seulement à moitié. Mais comment s'était-elle retrouvée entraînée ici, au juste ?

- Franchement... Tu es complètement folle, Milady...

Il tira sur son bras pour la ramener vers lui, la faisant tomber au sol à ses côtés, et s'empara brusquement de ses lèvres, la serrant si fort qu'il aurait presque pu lui faire mal. Oui, elle était complètement folle de lui faire un coup pareil. S'il n'avait pas été aussi attaché à elle, il aurait pu la tuer. Vraiment, elle était dingue. Et il était dingue aussi, dingue d'elle, ce qui équilibrait un peu les choses. Il ne voulait pas la lâcher. La simple idée de la perdre lui avait fait trop mal pour qu'il songe à la lâcher. Franchement... Cette fille était exceptionnelle. Exceptionnellement stupide, exceptionnellement magnifique, exceptionnellement dangereuse, aussi. Quoique bien moins que lui. Il s'agrippa à elle en tentant de calmer sa respiration. Elle était là. Rien ne lui arriverait tant qu'il serait en vie. Et il ne pouvait pas mourir. Un mort ne peut pas protéger quelqu'un.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 9 Mai - 1:08

Pendant ces quelques secondes où la colère avait surpassé la peur chez Tyler, n'importe quelle autre fille aurait eu peur. Mais Lyndsey n'était pas n'importe quelle autre fille. Elle savait que Tyler était dangereux, encore que dangereux soit un terme très faible à ses yeux pour désigner la folie de son petit ami. Mais elle savait aussi que Tyler l'aimait, plus que tout, et qu'il ne pourrait plus vivre sans elle. Alors elle ne broncha... disons presque pas lorsqu'il la saisit à la gorge, même si son sourire vacilla quelques instants. Elle n'eut pas le temps de songer qu'elle aurait dû avoir peur, Tyler l'avait déjà lâchée. Distraitement, elle passa sa main dans son cou.

Rapidement, elle constata qu'il était blessé. Mais il ne lui laissa pas le temps de poser la moindre question ou de s'inquiéter pour lui, puisqu'elle se retrouva prisonnière de ses bras et de ses lèvres. Elle n'avait pas l'intention de s'en échapper. Au contraire, elle s'agrippa à lui, mêlant leurs lèvres et leurs langues, se blottissant dans ses bras jusqu'à ce qu'elle finisse par retomber au-dessus de lui, basculant en arrière et séparant leurs lèvres. Elle lui offrit un radieux sourire. Déjà, elle avait oublié sa colère, et son début de peur. D'un geste, elle montra son bras. Et son pari.

- C'est bien toi, qui m'avait dit de te faire peur, je me trompe ?

Dangereux. C'était ce qu'elle avait pensé au moment où il lui avait proposé ce pari. Impossible était venu peu après. Puis elle s'était souvenu que rien n'était impossible pour elle, ni pour lui, et elle avait accepté. Après tout, quand on avait escaladé la tour Eiffel, rien n'était impossible.

- Je t'aime, espèce de cinglé.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Mar 23 Juil - 17:32

Tyler jeta un oeil aux écritures sur le bras de Lyndsey et écarquilla les yeux. Il avait totalement oublié ce pari. A vrai dire, même maintenant, il était incapable de se souvenir du moment où ils l'avaient conclu. Il devait être totalement bourré pour lui avoir proposé une chose pareille. Il se connaissait suffisamment bien pour savoir que sa peur était dangereuse, comment avait-il pu prendre un tel risque.

-Ok, tu as gagné.

Il prit une grande inspiration. Bon, elle n'avait rien, elle était en sécurité et il s'était angoissé pour rien. Il commença à ressentir des picotements dans sa jambe et grimaça. Elle n'avait rien, par contre lui ne pouvait pas en dire autant. Tant pis. Il pouvait endurer n'importe quoi juste pour ses beaux yeux. Ca en devenait limite psychotique, à force. Elle avait raison sur ce point-là au moins. il était complètement cinglé. Mais c'était aussi de sa faute à elle, après tout.

-Je ne sais plus ce que je te dois pour ça, ma belle, mais je pense que l'endroit n'est pas vraiment approprié pour de réjouissantes retrouvailles. Et puis d'abord, je peux savoir comment tu t'es retrouvée là, au juste ?

Parce que le mystère restait entier dans son cas, et il avait bien envie de savoir à qui appartenait l'arme que Lyndsey avait utilisée. Elle était tombée sur une occasion en or, et apparemment juste à temps car la date sur le pari était proche de l'expiration. C'était bien elle ça, de la chance jusqu'au bout et au dernier moment. Il ne pouvait pas en dire autant. Généralement il usait plutôt de son côté timbré pour réaliser ses paris à temps.
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki] Jeu 1 Mai - 14:29

Satzuki :
Nombre total de lignes : 57 = 11.4 points
* 1.2 pour la cohérence
* 5 pour l'écriture
Total : 68.4 xp = 69xp

_________________
Spoiler:
 
Reinaga K. Izumi
avatar
sL. Conservateur

Messages : 166
Age : 23
Rang : Princesse
Age du perso : 30 ans
Date d'inscription : 16/08/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur http://kanokyon7.azurforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki]

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

/Centre-ville\ Mais nous sommes des anges ~♥ [Tyler & Satzuki]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Archives :: RPs terminés :: Secteur Austramériques-