AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 17:37



Prénom : Lyndsey
Nom : Kleydrow
Né(e) le : 3/06/2014
Sexe : Féminin



Secteur : Austramériques
Origine : Los Angeles
Taille : 1m64
Age : 18 ans
Adresse : IB, A1

Résident : Lyndsey Kleydrow

Père : Andrew Kleydrow, naturel
Mère : Angela Kleydrow, naturelle, décédée
Rang : Inconsciente
Classe : Naturelle

Description physique :

« Qu'est-ce que Lyndsey ? L'air fatigué et ennuyé d'un personne que le moindre de vos mots agacent. La provocation, le manque de limite dans chacun de ses gestes, chacune de ses tenues, chacune de ses postures. Le contraste entre le visage d'éternelle gamine et le déhanché hypnotique, entre les grands yeux d'enfants et les sourires provocateurs. Autant pour certains elle peut représenter la beauté, la coquetterie, autant pour les autres elle est l'ardeur et la féminité. Son physique variable selon ses envies et ses paris ne pourrait laisser place à une description constante… Voyons donc les trois apparences les plus communes qu'elle peut porter, bien que cela ne garantit en rien que c'est ainsi que vous la verrez. Surtout si elle vient, comme d'habitude, de se faire réprimander pour ses vêtements.

La première est disons la plus naturelle. Les cheveux mi-longs, châtain foncé, descendent en légères ondulations jusqu'à sa poitrine, retenus au niveau de son front par un bandana rouge vif. Ses grand yeux, aussi marrons que ses cheveux, sont décoré d'un trait léger de crayon noir, ses lèvres d'un rose prétendu romantique et ses ongles d'un rouge vif plus proche du "sexy" que du "romantique". Elle porte autour du cou un gros diamant bleu accroché à une chaîne en or, et au poignet droit un bracelet de rubis rouges. En guise de haut, un chemisier-bustier de même couleur auquel elle a elle-même cousu des bretelles et orné de petites fleurs légèrement plus claires. Le tout complété d'un mini-short en jean bleu foncé et de chaussures à talons rouges.

En guise de deuxième apparence, on la verra avec des cheveux d'un violet proche du blanc, attachés par un ruban magenta du côté droit en une petite couette haute. Deux lentilles transforment ses yeux bruns en yeux violet rosé, ses ongles sont manucurés à la française, son cou ceint d'un lacet noir. En guise de vêtements, elle porte des robes de gothic lolita blanches et violettes, se nouant devant et derrière par des rubans, accompagnées de hautes chaussettes violet foncé sur lesquelles elle à elle même cousu un ruban blanc "en pointillés". Elle accompagne le tout de sandalettes plate-forme blanches.

Comme troisième visage courant, on peut la voir avec des cheveux dorés noués en deux couettes basses par de petits rubans rouges semblables à celui qui entoure son cou. Ses yeux sont colorés de bleu nuit, ses paupières de brun rougi et ses ongles d'un rose pale très peu visible. Elle cache ses cheveux sous une capuche noire à fourrure blanche, faisant elle-même partie d'un chaperon noir s'attachant autour des épaules et se nouant par deux petites boules blanches attachées à des lacets. En dessous de ça, une robe courte rose atteignant difficilement le haut de ses cuisses et dont le bas est orné de dentelles. Quant aux chaussures, elle porte des doc marteens roses à talons. »


Description mentale :

« Certains estiment et croient à tort qu'il suffit pour la décrire d'énumérer tous les adjectifs qui la définissent aux yeux de son entourage. Immorale, provocatrice, sans gêne, insensible, casse cou, toxicomane, pyromane, misanthrope, exhibitionniste, irrespectueuse, indécise, indécente , irréfléchie, infidèle, anarchiste, violente, sauvage, agressive, insolente, arrogante, incompréhensible, inconsciente… Ca vous donne une idée ? Non ? C'est tout à fait normal. La seule chose que cette description approximative peut faire dire, c'est qu'elle n'est pas fréquentable. Tant que ça, vraiment ?

La précision exemplaire avec laquelle ils tentent de la discréditer aux yeux du monde n'égale en rien les moyens dont elle use pour que les yeux se posent malgré tout sur elle. Chaque mot est lié à une phase plus ou moins mouvementée de sa vie, rythmée par des paris plus stupides les uns que les autres. Chanter sur une tombe à un enterrement, verser de l'alcool sur les élèves de sa classe, mettre le feu au bureau d'un prof, sauter du haut d'un toit, assommer le directeur avec une bouteille de vodka, courir sur la table d'un mariage pour mettre tout par terre… Ce genre de choses pour une récompense minime qui lui ont valu une réputation affreusement exagérée. Plus que des jeux et des paris, c'est un mode de vie. Un mode de vie aux limites du dangereux, aux limites du correct, aux limites du moral. Et alors ?

La majorité des "qualités" qu'on lui attribue ne sont pas directement issues de son véritable caractère. Juste d'une simple action qui a servi à ficher un mot de plus sur le tableau d'affichage de sa vie. En réalité, le seul trait qu'elle ai véritablement de plus marqué que les autres, c'est son côté joueur qui lui fait oublier toutes les règles, que ce soient des lois, la morale ou la décence. Une seule chose compte : gagner. Et elle le fait très bien.

De manière générale, en dehors de son caractère de joueuse invétéré, on pourrait presque la dire banale. Elle aime certaines personnes, déteste les autres, est gentille avec ceux qu'elle ne supporte pas et qui ne la supportent pas pour leur taper encore plus sur les nerfs, elle a un petit ami aussi déjanté qu'elle et elle le vit extrêmement bien. Sauf qu'elle est extravertie. Beaucoup trop. Narcissique, aussi. Prête à tout pour prouver que c'est elle la plus belle, la plus forte, la plus cool, la plus courageuse, la plus sexy.. bref, la plus parfaite. Sauf que le "prête à tout" n'a pas la même définition que pour les personnes dites normales. Et qu'elle ne tient réellement à prouver ça qu'à Tyler. Et pour résumer d'une autre manière que par les adjectifs précédemment cités, on dira: joueuse modulable selon ses paris avec Tyler, narcissique seulement pour lui, banale. Sauf que les gens ne la jugent absolument pas comme telle. Étonnant, non ?

Ce qu'elle aime se résume ni plus ni moins à tout et n'importe quoi. Elle aime les défis, elle aime le danger, la semi-rébellion, les paris, l'immoralité, l'indécence, la douce et tendre folie de son existence. Lyndsey aime tout autant détruire que construire, la violence comme la tendresse. Contrastée et paradoxale, on peut dire qu'elle aime tout. Et de toute façon, même quand elle n'aime pas quelque chose, tant que c'est pour un pari… »


Background :

« La vie de Lyndsey a suivi un cours étrange. De nombreux malheurs lui sont tombés dessus sans qu'elle ne montre la moindre trace de tristesse. Pour quoi faire ? A l'âge de six ans, elle a rencontré Tyler Lawnsown. Personne ne sait exactement comment ils en sont arrivés à ce qu'ils sont aujourd'hui. Si c'est la partie de poker au beau milieu de la cour qui a développé leur instinct de jeu, si c'est leurs constantes disputes avec leurs professeurs et leurs parents qui a développé leur esprit de contradiction, ou simplement de regarder leurs pères devant la télé à regarder les courses qui les a incités aux paris. Mais ils y prirent goût.

Dès leurs sept ans, ils commencèrent. Des trucs basiques, pas franchement marquants, comme casser une fenêtre avec un caillou ou escalader les murs de l'école. Pour des récompenses tout aussi simples : un bonbon, parfois deux, et des dessins au feutre sur le visage s'ils ne le faisaient pas. A partir de leurs neufs ans, paris comme récompenses devinrent... différents. Brûler les cheveux d'une camarade, venir nu à l'école pendant une journée entière, dessiner et écrire des choses indécentes sur les murs… Puis, plus tard, exploser la guitare d'une "supra-brute" contre un mur, courir sur les tables en renversant de l'alcool sur la tête des élèves, danser sur le bureau du prof… Leurs journées, leur vie se résumait à ça : des folies, de plus en plus grande, de plus en plus dangereuses parfois. Tyler marqua tellement sa vie qu'elle en oublia le reste.

Elle en oublia la mort de sa mère le jour de ses onze ans qui l'avait pourtant tellement attristée, elle en oublia les coups de son père à chaque convocation du directeur… Sa vie ne se résuma qu'aux paris. Qu'à Tyler. Devant son impossibilité à le rejoindre en Australie quand il déménagea, elle se débrouilla pour rentrer dans le campus pour jeunes difficiles dont il lui avait parlé. Son père refusa catégoriquement de l'y envoyer, jugeant qu'elle n'avait aucun problème, juste besoin de "discipline". Il n'aurait sans doute jamais du lui dire ça.

Son comportement devint totalement catastrophique. En plus de ses habituels paris, qu'elle faisait par téléphone en dépensant des sommes d'argent faramineuses pour la communication, elle fit de sa vie la pire délinquance possible, contrant les tabous et les limites de la décence. Le jour où il trouva de la coke et de l'héroïne dans sa chambre, son père renonça et l'envoya à Mixégion. D'ailleurs, Tyler ne tarda pas à l'y rejoindre… Les deux furent moins catastrophiques que quand ils étaient séparés, mais on ne peut pas vraiment dire que leur comportement se rapproche de l'exemplaire. Ni même du potable.

« Les tuiles claquèrent sous ses semelles tandis qu'elle s'approchait du garçon assis dans la gouttière, les jambes dans le vide.
-Tyler !
Retirant l'écouteur de son oreille, il tourna la tête vers elle. Comme depuis qu'ils se connaissaient, elle admira les yeux verts, les beaux cheveux noir, le magnifique sourire… Allant s'asseoir à ses côtés, elle prit l'écouteur de sa main et se collant contre lui, fermant les yeux en écoutant simplement la chanson. Leur chanson. Un sourire s'étira sur les lèvres de la petite fille qui plongea son regard brun dans les splendides yeux émeraudes de son ami.
-Je te parie que tu la chante pas à un enterrement.
-Combien ?
-Deux ans.
Il tendit la main vers elle.
-Un baiser.
-Mon poing en pleine face, dit-elle en tendant la sienne.
-Ca marche !
Ils tapèrent leurs mains, un sourire malicieux flottant sur leurs lèvres.
[...] Un an et 363 jours plus tard […]
Dans les bras de son père, Lyndsey regardait la tombe noire avec une douleur déchirante des les yeux. Sa mère… Tout le monde pleurait autour d'elle… Qu'allait-elle devenir sans sa mère ? Sans le moindre repère ? Soudain, à travers le bruit des larmes et des supplications, une voix claire s'éleva. Une voix masculine, bien que trop aiguë pour être celle d'un homme.
-I thought love was only true in fairy tales. Meant for someone else but not for me. Love was out to get me. That's the way it seemed…
Lyndsey releva la tête, fixant avec de grands yeux le garçon qui, debout sur la tombe, chantait à pleine voix cette chanson. Et son visage commença doucement à s'illuminer tandis qu'il la regardait, l'air fier, continuant de chanter.
-Disappointment haunted all my dreams. Then I saw her face, now I'm a believer Not a trace of doubt in my mind. I'm in love, I'm a believer, I couldn't leave her if I tried.
Il y eu un instant de silence, et alors qu'il rouvrait la bouche pour chanter, ce fut une voix de fille qui le devança.
-I thought love was more or less a giving thing. The more I gave, the less I got. Oh yeah. What's the use to trying. All you get is pain. When I wanted sunshine, I got rain. Then I saw your face, now I'm a believer
Un sourire radieux s'afficha sur leurs deux visages et il tendit sa main vers elle, la faisant monter à ses côtés tandis qu'elle finissait le refrain. Et c'est en cœur qu'ils reprirent.
- What's the use to trying. All you get is pain. When I wanted sunshine, I got rain ! Then I saw your face, now I'm a believer. Not a trace of doubt in my mind, I'm in love, I couldn't leave you if I tried ! Then I saw your face, now I'm a believer. Not a trace of doubt in my mind, I'm a believer yeah yeah yeah yeah yeah!
Se regardant, complices, la petite semblait avoir perdu toute sa tristesse, même si elle brillait encore dans son regard. Effleurant la joue du garçon, elle le fixa et murmura.
-Pari tenu.
Et, en guise de récompense, elle l'embrassa, debout sur la tombe de sa mère, dans sa robe de deuil noir… »

« La prof les regardait, totalement stupéfaite. Chacun avait une bouteille d'alcool en main, dansant sur le bureau au rythme des écouteurs qu'ils avaient dans les oreilles. Lentement, Tyler renversa sa bouteille en rond autour du bureau. Et la malice vint briller dans le regard brun.
-Tyler ?
-Je gagne quoi ?
-Un strip en plus de la danse que je te dois.
-Donne.
Avec un sourire presque satisfait, elle lui tendit une boîte d'allumette sous les yeux terrifiés de leur classe. Les récompenses qu'elle devait lui donner l'importaient peu, le pari faisait souvent naître des choses splendides. Et puis, quand c'était lui qui lançait les paris, il ne se privait pas pour lui donner des récompenses amusantes. L'allumette craqua et tomba droit sur le cercle alcoolisé, qui prit feu presque instantanément, faisant hurler les élèves. Quand à Tyler et Lyndsey, ils se contentèrent de casser une fenêtre et de descendre le mur, du quatrième étage au sol. Attrapant son ami par le col, elle le tira avec elle.
-Viens par là, je te dois des récompenses.
Le soir même, elle reçut un appel qui la bouleversa autant que la mort de sa mère.
-Milady… Mon père va déménager en Australie… »

« -J'attends toujours ma récompense, monsieur Tyler.
-Ta récompense ? Pourquoi donc ?
-Ca fait deux semaines que je sors avec cet abruti congénital. Pari tenu, je veux ma récompense !
-Calme-toi Milady, tu vas l'avoir. Mais d'abord, j'ai un autre pari pour toi.
-Quoi donc ?
-Embrasse-moi devant lui.
-Eh ! Les baisers c'est dans les récompenses.
-Pas cette fois.
Soupirant, elle le serra dans ses bras en balayant la salle du regard, attendant que le jeune homme passe à côté d'eux en les regardant pour s'emparer presque brusquement des lèvres de celui qui était officiellement son meilleur ami. Comme l'autre restait figé à les regarder, elle se tourna vers lui.
-Quoi, qu'est-ce que tu me veux ?
-Bah on… on sort ensemble, quand même…
-Dis-moi, trésor, t'es sûr de me connaître ? On t'a jamais parlé de mes paris ?
Prenant la main de Tyler, elle s'éloigna dans les couloirs avec lui.
-Tu me dois deux récompenses, maintenant.
-J'ai mentionné un récompense pour le baiser ? J'en ai pas le souvenir.
Le fixant avec des yeux ronds, elle lui envoya un coup de poing dans le ventre.
-Sale traître !
Il se contenta de l'enlacer en murmurant à son oreille.
-Mais tu m'aime quand même, non ? » »


Relationnel :

Tyler, bien sûr


Joueur et informations diverses :

Joueur : Lucy, France

Avatar : Inconnu
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 23:04

Oh, une nouvelle humaine =D

Bienvenue parmi les psychotiques (on se soigne, mais attends le passage de Lilly et Ezechiele...)
Shimizu Shizuo
avatar
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 23:05

Arrête Shizuo, tu vas lui faire peur xD
Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 23:15

Qu'est-ce que j'ai fait encore, Shizuo ?

D'où mon passage est à redouter, au juste ? xD

Bienvenue parmi nous, jeune femme. Dis-moi, ton Tyler, c'est de la monogamie pure ? x)

_________________
Vidéo:
 
Ezechiele Livacci
avatar
Archadémon

Messages : 66
Age : 23
Rang : Sin
Age du perso : 118 ans
Date d'inscription : 29/01/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Italie
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 4
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 23:18

Tu vois Eze, c'est exactement pour le genre de commentaire comme ton dernier qu'on dit que tu n'es pas fréquentable ^^
Cela dit Mattew n'est pas mieux, et SHIZUO non plus ! x)

Bienvenue Lyndsey, ne fait pas attention, les gens ici sont trop à fond dans leur perso xD
Alendia Jansen
avatar
H. Magique

Messages : 13
Age : 23
Rang : Démoniaque
Age du perso : 19 ans
Date d'inscription : 26/01/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Lun 11 Mar - 23:19

L'Amérique se peuple ^^

Bienvenue =)

_________________

Spoiler:
 
Sakamoto Megumi
avatar
sL. Humaniste

Messages : 27
Age : 23
Rang : Avilis
Age du perso : 27 ans
Date d'inscription : 15/12/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ? Mar 12 Mar - 11:04

Cool une nouvelle dingue ! xD
Mine de rien il y a pas mal de filles sur ce forum.

En tout cas, soit la bienvenue parmi nous, j'espère que tu t'amuseras.
Tu seras dans l'Immeuble B, appartement 1 (c'est à Anniston).

Validée ! =)

_________________
Spoiler:
 
Reinaga K. Izumi
avatar
sL. Conservateur

Messages : 166
Age : 23
Rang : Princesse
Age du perso : 30 ans
Date d'inscription : 16/08/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur http://kanokyon7.azurforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ?

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Lyndsey Kleydrow - Cap' ou pas cap' ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Archives :: Anciens personnages-