AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

/Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: /Hentai La solitude n'existe pas [Kaelia] Dim 10 Mar - 23:19

Cela faisait à peine quelques mois qu'il était arrivé sur cette île. Autant, en tant qu'humain, il ressentait toujours le besoin de fréquenter des filles, simplement pour se satisfaire sexuellement. Maintenant, il les séduisait avec une facilité déconcertante et elle étaient également une réserve de nourriture inépuisable.

Mais, en ce moment, il ressentait un petit besoin d'être seul. Il pensait à sa vie, simplement parsemée de rencontres à court terme. Non pas qu'il voulait forcément rencontrer l'amour de sa vie mais peut-être qu'un peu de stabilité lui ferait du bien. Sa soeur lui aurait sûrement rit au nez si elle avait entendu ça, elle qui était si volontiers libertine et qui se moquait de chacune de ses conquêtes qui duraient plus d'une semaine.

Le vent agréable venait doucement faire danser quelques mèches de sa chevelure. Shizuo était assis par terre, adossé à un arbre qui le cachait des rayons un peu trop persistants du soleil. Sortir de jour était une idée étrange. Elle ne lui avait jamais effleuré l'esprit jusqu'à présent. Mais le soleil lui manquait un peu. S'il ne pouvait s'exposer à ses rayons, il pouvait toujours se dissimuler dans l'ombre.

Après une bonne demi-heure de solitude, les sens de Shizuo s'éveillèrent. Il sentait une présence non loin. Son sang avait une odeur étrange. Attirante, mais avec cette notion de danger qui caractérise l'élément contraire. Pourtant, il ne la sentait pas lycanne.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Lun 11 Mar - 16:04

Ses jambes se balançaient dans le vide au rythme régulier de la mélodie qui flottait dans les airs. Un air fredonné, sans paroles, simple fond musical entrecoupé par le son régulier d'une molette qui se tourne, faisant naître une lumière minuscule et si dangereuse au fond de l'obscurité de la forêt. Enfin, obscurité... Ça c'est simplement car les feuillages dissimulaient la lumière à partir du moment où l'on y était à moitié entré... Comme le bruissement du vent dans les branches, la mélodie se faisait de plus en plus sourde, de plus en plus faible. Et la voix se coupa, tandis que les jambes basculaient dans le vide, les crampons heurtant assez violemment le sol un peu plus bas. Mais ce n'était pas comme si elle était haut... Le métal noir se détacha brutalement du sol, tiré d'une pression sèche par les mains fines de la jeune fille. Et, se redressant, à nouveau dans la lumière, elle rangea l'objet dans sa poche, regardant autour d'elle. Elle avait passé tellement de temps à chantonner dans l'arbre en observant l'effet étrange qu'elle avait sur la flamme de son briquet qu'elle ne savait plus du tout quelle heure il était...

Kaelia cessa un instant le clignotement de son briquet, triturant ses cheveux en détaillant les lieux. Bon. Elle savait qu'elle était dans un parc. Elle savait qu'elle n'était pas loin du portail qui l'avait conduite ici. Elle savait aussi qu'elle avait qu'un démon la suivait maintenant partout où elle allait. D'un geste de la main, elle se débarrassa des branches et feuilles qui persistaient à s'accrocher dans ses cheveux. Et, une fois qu'elle eut fini de régler ce désagrément particulièrement... énervant, elle s'affaira à décrocher ses crampons du sol où ils s'étaient... cramponnés, justement. Puis elle entreprit de marcher en gardant sa flamme le plus longtemps possible allumée, changeant légèrement sa forme et sa brillance. Elle ne savait par contre absolument pas vers où elle se dirigeait. Perdue ? Pas vraiment... En fait elle se fichait éperdument de ce qui pouvait se passer. Il fallait qu'elle s'occupe les mains... Et elle n'avait plus rien à bricoler...

Ses pas la promenèrent un peu partout, mais globalement tout restait pareil. Des arbres, des arbres et encore des arbres. Autrement dit si elle avait l'esprit embrouillé par le feu ce qui aurait pu s'apparenter à des combustibles, des combustibles et encore des combustibles. Mais bon là, elle n'était pas d'humeur à mettre le feu. Tant mieux, on dira...

Toujours est-il qu'elle découvrit à ses dépend une autre facette de son tout nouveau pouvoir. La chaleur. Pour tout dire, elle marchait le plus tranquillement du monde vers une clairière qu'elle avait repéré en passant comme à son habitude la main dans la flamme. Jusqu'à ce qu'apercevant une silhouette un peu plus loin, quelque chose fit qu'elle sentit très clairement le feu lui ronger brièvement la peau. Le temps qu'elle lâche l'objet dans un gémissement de douleur qui s'était sûrement entendu assez loin. Elle fixait son doigt marqué de rouge avec l'air totalement ahuri. Hein, quoi ? Impossible... Le feu ne lui avait jamais fait de mal... Tout était la faute de ce fichu démon, de cette fichue île ! Elle resta à moitié tétanisée, serrant sa main blessée dans celle qui tenait le briquet quelques secondes plus tôt...
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Lun 11 Mar - 23:03

Lentement les bruits de pas se faisaient de plus en plus présents, de plus en plus audibles. Elle était donc proche. Oui, il savait pertinemment qu'il s'agissait d'une femme, son odeur était caractéristique, même à cette distance. Une femme de feu. Après quelques minutes, il finit par voir une silhouette arriver.

A la base, il venait pour trouver un peu de solitude. Mais bon... Si elle était là, c'était peut-être parce qu'elle aussi cherchait un endroit paisible où se reposer, comme il le faisait. Ses yeux la scrutèrent : elle était mignonne, pour tout dire. Son corps était plutôt charmant, agrémenté de jolies formes, pas trop discrètes, mais pas trop apparentes non plus.

Il finit par se lever, pour aller à la rencontre de la jeune femme, alors silencieuse. Elle semblait concentrée sur quelque chose. Dans une main, elle semblait tenir un briquet, ou quelque chose qui avait la même forme. Son regard était porté sur une main: s'était-elle brûlée? Pas étonnant, si elle jouait avec le feu. Il frissonna. Le feu. Quelle idée atroce. S'approchant doucement, restant dans l'ombre, il s'exclama avec assurance...

- Vous savez, jeune demoiselle, les briquets font des flammes puissantes. Ce n'est pas recommandé de jouer avec.

Il passa sa main dans ses cheveux puis glissa les deux dans les poches de son jean. De plus près, ses premières observations étaient exactes: elle était bel et bien mignonne. Cependant, il n'était pas vraiment d'humeur à jouer de ses charmes: il n'était pas là pour ça. Il décida néanmoins de se présenter. Il avait encore des manières.

- Je m'appelle Shizuo. Shizuo Shimizu. Enchanté de faire votre connaissance.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Mar 12 Mar - 11:01

Les yeux rouges de la jeune Allemande ne quittèrent pas sa main, fixés sur ce qui n'aurait jamais du exister. Limite terrifiée, parce que devant elle se trouvait quelque chose qu'elle n'avait strictement jamais vu et senti sur sa propre personne. Et, dans un mélange de rage, de douleur et d'incompréhension, se canine alla se planter dans sa lèvre, laissant couler une unique goutte de sang. Elle n'avait pas entendu le jeune homme s'approcher d'elle, toute concentrée qu'elle était sur le mystère de cette brûlure, aussi sursauta-t-elle légèrement quand elle l'aperçut juste à côté d'elle. Elle oublia quelques instants sa main pour se concentrer sur ce qu'il disait et comprendre un peu. Elle était ici depuis quelques temps, et elle avait acquis quelques notions d'anglais. Ou tout du moins, elle comprenait mieux... Elle comprit donc à peu près tout ce qu'il lui dit et ne put s'empêcher de crisper légèrement les doigts. Elle savait que les briquets faisaient des flammes puissantes ! C'est bien pour ça qu'elle les aimait tant ! Mais ça, même si elle le lui expliquait, il ne le comprendrait pas de toute manière... Fléchissant légèrement les genoux pour ramasser le briquet qu'elle avait laissé tomber au sol, elle se redressa en regardant fixement l'objet. Encore un peu méfiante, elle se contenta de le faire tourner entre ses doigts pour s'occuper les mains. Et c'est à peu près là, seulement, qu'elle prit réellement conscience qu'elle se trouvait en présence de quelqu'un. Et elle se figea quasi-entièrement, seuls ses doigts continuant de se mouvoir autour du briquet. Parce qu'elle n'avait ni envie de tuer quelqu'un, ni spécialement envie de se jeter sur lui comme une sauvage... Urm...

Discrètement, elle passa sa langue sur ses lèvres, effaçant du même coup le sang qui perlait là où elle s'était mordue. Son regard détailla quelques instants celui qui se trouvait en face d'elle. Là, à première vue, elle lui aurait donné à peu près le même âge qu'elle... Et elle ne pouvait pas nier qu'il était.. beau. Très beau, en fait. Ses doigts ripant par réflexe sur le briquet, y faisant briller une brève étincelle, elle dut s'y reprendre à trois fois à simplement entrouvrir la bouche avant de trouver ses mots. Et c'est avec son accent habituel qu'elle articula la seule phrase à peu près correcte qu'elle n'avait cessé de répéter depuis son arrivée.

-Moi c'est Kaelia... Kaelia Denn Yviku. Enchantée... également...

Pour une fois que ça n'était pas un mensonge hypocrite... Disons que cette fois, elle avait mis un peu... d'intonations dans sa voix, pas beaucoup certes, parce qu'elle restait timide, mais suffisamment pour qu'on comprenne qu'elle était réellement... disons... enchantée de le rencontrer. Et pas qu'elle disait ça simplement pour la forme. Et même si sa brûlure l'avait quelque peu.. tétanisée un peu plus tôt, son tic reprit de lui-même, et la flamme du briquet se remit à s'allumer-éteindre sans même qu'elle-même ne s'en rende compte. Il n'empêche qu'elle avait bien noté le ton de sa voix lorsqu'il s'était adressé à elle, et qu'elle l'avait reconnu sans mal étant donné qu'elle utilisait le même quand elle n'était pas rongée par sa saleté de timidité maladive. Le ton d'un séducteur, et pas amateur, en plus... En fait, elle se rendait compte qu'elle avait perdu pas mal de son pouvoir de séduction depuis qu'elle était là, et elle fulminait intérieurement depuis plusieurs jours. Oui forcément, ne pas pouvoir communiquer ça n'aidait pas vraiment, elle n'avait pas rencontré beaucoup d'allemands ici.

Tandis qu'elle le parcourait de regard, elle porta sa main libre, celle brûlée, à ses cheveux et commença à entortiller une mèche autour de ses doigts, sentant que sa timidité commençait à reprendre le dessus. Super... Un petit sourire gêné se dessina sur ses lèvres et elle fixa quelques instants le sol, essayant de formuler des phrases.

-A... A vrai dire..... Je... ne m'attendais... pas... à croiser quelqu'un ici...

Bon, elle n'avait disons presque pas oublié de mots. Non en fait elle avait fait une phrase avec un sens à peu près correct, avec des mots, et c'était la gêne qui l'avait fait hésiter autant. Bon ! Il y avait du progrès, à croire
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Mer 13 Mar - 13:47

Quelque chose d'un peu vexant était en train de se produire. Il était là, venait de s'adresser à cette jeune femme, mais celle-ci semblait absorbée par sa main. Voilà qui était bien étrange, mais par civisme et savoir vivre, il aurait été approprié que son attention se reporte sur l'homme qu'elle avait devant elle. Au lieu de ça, c'était sa main qui avait toute son attention, ainsi que son... briquet, qu'elle avait laissé tombé au préalable. C'est cependant après l'avoir ramassé qu'elle se figea, sauf ses doigts, qui faisaient tournoyer la source de sa blessure, dans ce qui semblait être un geste inconscient. Quitte à être figée, il fallait l'être entièrement. Mais bon...

C'est tant bien que mal que la jolie jeune femme porta son regard sur la personne de Shizuo. Elle semblait le détailler, et c'était normal, après tout. SIl avait une profonde confiance en sa beauté naturelle, sans prétention aucune. Il était bien rare qu'une femme ne tombe pas sous son charme. D'ailleurs, il ne savait toujours pas comment elle allait réagir, cette... Kaelia... Denn... Yviku... Voilà un nom bien intriguant, peu commun à ses oreilles. Aussi, son accent, qui semblait être... d'une contrée lointaine pour lui. Mais en y repensant bien, elle devait venir d'Europe de l'Est. De son côté, il devait avoir un magnifique accent à couper au couteau puisque, bien qu'ayant appris l'anglais depuis bien longtemps, il n'arrivait pas à se débarrasser de ses habitudes japonaises.

Son comportement était quelque peu étrange, elle faisait toujours tournoyer son briquet, duquel s'échappaient des étincelles, alors qu'elle semblait totalement concentrée sur lui. Bientôt, elle laissait une flamme apparaître et disparaître. Voilà quelque chose d'assez intriguant en soi... La pauvre semblait être terriblement gênée. Le sourire, la mèche s'enroulant autour d'un doigt... Shizuo sourit. Il était toujours intéressant d'essayer de séduire une femme timide. Il n'était pas là pour ça, au départ, mais ils étaient seuls, à l'abri des regards. Comme elle l'avait dit de son accent si prononcé, elle ne s'attendait pas à croiser quelqu'un dans les parages, et lui non plus, en vérité. C'était donc là une opportunité à saisir, sans aucun doute. C'est donc pourquoi il s'essaya à un petit jeu de séduction et de charme.

- Vous savez, vous n'avez pas besoin d'un briquet, votre ardente présence se suffit à elle-même.

Elle semblait être profondément attirée par le feu, alors pourquoi pas ? Mais il devait pas aller trop vite. Cette petite phrase suffirait pour l'instant. Il pouvait parler d'autres choses, bien entendu. D'ailleurs, ils avaient un point en commun, point que Shizuo tenait à souligner. Outre le fait de le signaler, il servirait surement à la mettre en confiance et créer un lien entre eux, une base solide à sa tentative de charme. Toujours de sa voix assurée et suave, chaude, pour le coup, il reprit, son regard plongé dans le sien, les mains dans les poches...

- Je crois que nous ne sommes ni l'un ni l'autre fait pour l'anglais, n'est-ce pas ? D'où venez-vous ? Europe de l'est ? Tout le monde parle un anglais tellement parfait sur cette île que je commençait à me sentir un peu exclu.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Jeu 14 Mar - 11:23

L'atmosphère avait changé.... Sur le coup Kaelia en avait même totalement oublié sa brûlure, qui par ailleurs ne lui faisait même plus mal. Non en fait là, la totalité de son attention était concentrée sur lui... Et la question qui avait toujours entouré son existence s'amusait à jouer avec ses neurones. Comment se débarrasser de cette foutue timidité ? Elle aurait quand même vraiment aimé avoir la réponse parce qu'elle ne trouvait absolument pas quoi dire...

Le moins qu'on puisse dire, c'est qu'elle aurait préféré ne pas comprendre sa phrase, parce que c'était nettement moins facile de ne pas être gênée avec ça... D'ailleurs, le rouge qui lui monta aux joues et ses doigts qui se crispèrent sur ses cheveux suffirent à le montrer. Elle détourna le regard, essayant de reprendre contenance pour arrêter de rougir. Il l'aida un peu en changeant de sujet, mais bon. Qu'est-ce qui avait pu le pousser à faire autant de chemin, vers une île qui ne parlait même pas sa langue ? Déjà qu'elle, ça lui avait profondément tapé sur les nerfs, mais lui venait d'une petite île avec une langue bien moins parlée que l'allemand... Elle le regarda d'un air incrédule, évitant son regard.

-Tu es japonais non ?

Elle était véritablement surprise, pour le coup. Elle savait qu'il y avait des japonais dans le secteur Asie, c'était assez logique, mais elle était toujours partie du principe qu'ils parlaient tous anglais. Elle fit tourner ses cheveux autour de son doigt.

-Moi je... je viens d'Allemagne.

Sa curiosité prenait un peu le pas sur sa timidité, même si sa gêne était toujours plus que visible. Sauf qu'elle avait vraiment envie de savoir pourquoi il était venu du Japon jusqu'à une île minuscule au milieu de la mer où peu de gens parlaient sa langue. Elle prit le temps de préparer une phrase à peu près construite étant donné qu'elle n'avait pas encore le moindre automatisme de langage.

-Comment... comment ça se fait que t'es venu ici ?

Elle regretta un peu ce qu'elle venait de demander... Parce que s'il lui retournait la question et qu'elle lui disait qu'elle avait fait brûler son lycée, ça risquait d'être... compliqué. De toute façon, rien que de mentionner le fait que son lycée ait brûlé, vu que depuis tout à l'heure elle n'arrêtait pas de jouer avec son briquet par réflexe, ça serait un peu... significatif. Elle soupira en silence. Dans tous les cas c'était un peu tard... Il ne lui restait plus qu'à trouver un moyen de tourner ça pour pas lui faire peur comme aux autres...
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Jeu 14 Mar - 12:39

Les premiers soupçons de Shizuo étaient tout à fait justes : elle venait bien d'Europe de l'Est, Allemagne pour être précis. Alors comme ça, elle était allemande : voilà quelque chose d'intéressant. Voilà qu'il rencontrait une femme et, en plus, il n'avait jamais rencontré d'allemandes, auparavant. Il allait donc pouvoir exercer ses techniques de charmes sur elle, afin de voir si cela fonctionnait aussi bien. Après tout, il n'avait rien à perdre.

Un fin sourire s'afficha sur ses lèvres. C'était là un sourire coquin, satisfait, satisfait par la situation, qui devenait de plus intéressante, au fil des secondes. Le comportement de Kaelia lui plaisait bien: cette timidité, cette gêne apparente. Le petit tic qu'elle avait, de faire tourner doucement des cheveux autour de son doigt rajoutait à son charme. C'était plutôt tentant de la draguer, en fait. Pour le coup, il allait essayer, ou du moins, il verrait rapidement s'il pouvait tenter ou non.

Kaelia lui demanda alors pourquoi était-il ici. En fait, elle ne l'avait pas demandé ainsi. Semblait-il qu'elle avait encore quelques difficultés à parler la langue anglaise et essayait de parler au mieux. Pour le coup, c'était plus que compréhensible et donc, ce n'était pas vraiment une barrière.
Alors... Le pourquoi... Comment devait-il présenter les choses ? Il n'avait pas envie de présenter sa richesse, pour une fois. Il retira sa main droite de sa poche et vint la passer dans ses cheveux déjà bien en pagaille, et parla de sa voix suave...

- Oh, j'avais simplement envie de changer d'air. Le Japon est certes un beau pays, mais j'avais envie de voir d'autres endroits. Sauf que comme je parle assez mal anglais, je me suis contenté de Mixégion. J'espérais aussi faire d'agréables rencontres. Il s'agit d'une réussite, car je viens tout juste d'en faire une.

La draguait-il ? Bien entendu ! Shizuo Shimizu ne pouvait pas faire autrement dans une telle situation ! Cependant, ce n'était pas dans le but d'obtenir des faveurs... Pas maintenant, du moins. C'était simplement une manière de lui montrer l'intérêt qu'elle suscitait chez lui.

Et elle ? Pourquoi était-elle là ? Il ne jugea pas pertinent de demander. Pourquoi ? D'abord parce qu'elle aurait eu beaucoup de mal à l'expliquer, ensuite parce qu'elle devait avoir son propre lot de problèmes. Beaucoup de gens se cachaient sur cette île pour fuir leurs problèmes... Alors, au lieu de lui poser la question, il décida d'enchaîner sur autre chose. Il porta sa main droite à ses cheveux blancs, bien étranges, pour une si jeune femme. Il prit une mèche entre ses doigts et la longea, la lissant doucement, pour finalement reprendre...

- J'aimerais mieux vous connaître, me le permettrez-vous ? J'ai l'impression que le courant passe bien entre nous. Et puis, nous pourrions en apprendre un peu plus sur nos pays, l'Europe m'a toujours un peu fasciné.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Jeu 14 Mar - 13:55

Très vite, et bien qu'elle y soit pourtant habituée depuis l'enfance, le claquement répétitif de son briquet commença à lui taper sur les nerfs. Pourquoi ? Elle n'en savait pas grand chose, mais ses doigts espacèrent leurs mouvements jusqu'à arrêter de provoquer des étincelles. Et elle rangea l'objet à l'intérieur d'une de ses mitaines, côté paume. De toute façon, elle verrait bien rapidement si triturer ses cheveux suffisait comme occupation pour ses mains... Dans le cas contraire elle trouverait autre chose, mais bon pour l'instant elle se concentrait sur bien plus intéressant...

Une lueur d'amusement fit briller un peu plus le rouge de ses yeux à la vue de son sourire, même si elle sentit très clairement que son visage allait finir aussi rouge que ses yeux, à force... Certes, elle n'était plus aussi crispée et gênée qu'avant, mais son sourire lui faisait quand même un effet étrange. Il méritait bien le titre de séducteur qu'elle avait rattaché à son attitude, pour le coup. Elle ne put s'empêcher de faire courir son regard sur lui, l'observant en détail. Magnifique, vraiment. Agréable rencontre ? Elle pouvait au moins en dire autant de lui, et elle fut extrêmement rassurée qu'il ne lui retourne pas la question. Quoiqu'elle aurait sûrement inventé quelque chose, si elle avait les mots pour.

Toujours est-il qu'elle commençait à se débarrasser un peu de sa timidité. Juste suffisamment pour le regarder en face sans rougir comme une pivoine... Mais d'un côté, elle avait du mal à croire qu'il ne fasse pas d'agréable rencontre dans son pays d'origine, il devait bien trouver une ou deux femmes à séduire avec un sourire et un corps pareils... Sa langue passa un instant fugace sur ses lèvres tandis qu'elle reportait son regard sur le sourire satisfait qu'il lui offrait. Elle évita quand même de croiser le regard enjôleur, ça la gênait cet air séducteur... Allez savoir pourquoi..

Elle songea un instant à ce qui l'avait amenée ici. En dehors de l'incendie, c'était le problème des petites amies jalouses qu'elle avait arrêté de satisfaire au bout d'un moment... En fait, c'était surtout uniquement ça, parce qu'elle n'aurait pas fait brûler autant d'hommes si ces filles ne lui avait pas profondément tapé sur les nerfs. Il avait du avoir le même genre de problèmes. En fait, avec un physique et un attitude comme ceux-là, c'était même le contraire qui était improbable. Mais il avait raison sur un point. En dehors de la timidité qu'il n'avait pas, ils avaient un certain nombre de points communs assez apparents. Pour elle du moins...

Kaelia hésitait... Il faut dire que la main dans ses cheveux et la proximité de Shizuo n'arrangeaient pas les choses. Une partie d'elle avait envie de s'enfuir à cause de la gêne apparente qui lui brûlait les joues, l'autre avait bien envie d'aller plus loin. Vraiment plus loin... Mais seule la lueur dans ses yeux manifestait un tant soit peu ce désir... Elle choisit quand même de ne pas écouter le voix de sa timidité et sourit, d'un air un peu moins gêné peut-être, un sourire presque franc et direct. Presque...

-Ce serait avec grand plaisir. Même si je risque... de ne pas raconter grand chose... J'ai un peu de mal...

Elle sourit mentalement. Avec tout ça, elle prononçait les phrases les plus longues depuis son arrivée. Comme quoi, il suffit d'une motivation... Elle regarda la clairière, cherchant un endroit où s'asseoir et la main qui traînait dans ses cheveux alla effleurer celle de Shizuo, ce qui ne fit que la faire rougir un peu plus. D'un discret signe de tête, elle indiqua un coin du parc et lui proposa tant bien que mal de s'asseoir, toute son attention captée par le regard bleu qu'elle regardait réellement pour la première fois. Quant à sa brûlure.. quelle brûlure ?
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 16 Mar - 15:04

Il régnait dans la clairière, à cet instant précis, une ambiance très chaude. Ce n'était pas une rencontre ordinaire entre un homme et une femme et ça, Shizuo le savait. Il savait aussi qu'il se passerait quelque chose entre eux et il ne s'agissait surement que d'une question de minutes. Si ça venait à arriver, alors il se laisserait simplement guider par ses sens et par ses envies. Elle était loin d'être désagréable à regarder. Alors élément feu ou pas, peu importe. Peut-être était-ce juste son briquer qu'il avait senti. Il fut un peu plus à l'aise lorsqu'elle le rangea, bien que cela ne change pas grand chose en apparence.

D'ailleurs, il la trouvait plutôt craquante et amusante, car elle ne cessait de rougir face à ses compliments et parfois simplement à ses regards. Dans ce cas, ça allait être amusant et s'il devait faire en sorte qu'il se passe quelque chose entre eux, il allait avoir du pain sur la planche. Ça promettait des moments bien intéressants, pour sûr. Kaelia finit par accepter de passer un peu de temps avec lui. Bon point. Pendant une seconde, il sourit largement et se dit intérieurement que c'était dans la poche. Elle lui indiqua un coin du parc qu'elle semblait trouvé accueillant. Pour lui répondre à ses derniers propos, il répondit sur un ton d'amusement.

- Nous n'aurons qu'à faire connaissance autrement.

Il se retourna et se dirigea vers le coin qu'elle lui avait désigné, marchant d'un pas lent, toujours à l'ombre, mais décidé. Il n'était pas pressé et n'avait pas de quoi l'être. Puis, il finit par s'asseoir au pied de l'arbre en question et allongea sa jambe droite, alors que l'autre se plia en équerre. Il posa son bras gauche sur son genoux et regarda Kaelia, qui venait. Pendant qu'elle marchait, il prit un peu plus de temps pour l'observer et scruter son corps. Son corps ? Bien évidemment! Il comptait coucher avec elle, alors il fallait qu'il soit sûr qu'elle soit à son goût. Pour le coup, c'était bien le cas. Elle avait des jambes appétissantes, des hanches qui bougeaient de manière séduisante, une poitrine pas trop imposante et une peau plutôt agréable à regarder. Lorsqu'elle arriva à son niveau, il passa sa langue sur ses lèvres. Elle portait une petite jupe qui découvrait ses cuisses et de l'angle où il était, il pouvait presque voir sa culotte. Cette simple idée le fit sourire un peu plus et le fit frémir d'envie.

Alors, il eut une idée. Afin de voir à quel point elle pouvait être timide et gênée, et surtout, afin de faire avancer un peu les choses à sa guise, Shizuo décida d'utiliser son pouvoir sur Kaelia. Pas son pouvoir de glace, mais son don naturel de vampire. L'hypnose, ou plutôt la séduction naturelle des vampires, qu'ils soient magnifiques ou moches, attirants ou repoussants. Bien sûr, il se casait dans la première catégorie. Alors il s'appliqua à le mettre en oeuvre.
Qu'elle le trouve beau ou non, il exerça une attirance hypnotique sur elle, pour la forcer à marcher plus vite. Mais il ne voulait pas qu'elle s'assoit près de lui. Non, ça n'aurait pas été drôle. Alors dès qu'elle passa à sa portée, il lui prit la main et la poussa à s'asseoir à califourchon sur lui. Elle ne s'enfuirait pas, il le savait. Il avait déjà testé son don suffisamment souvent pour savoir que peu résistaient à un tel charme, femmes ou hommes. Après tout, le parc était vide, et il venait suffisamment souvent pour savoir que, de toute façon, cette partie était rarement fréquentée.

- Puisque nous parlions de faire connaissance autrement, je pense que cette façon s'accorde bien à l'instant, pas vous ?
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 23 Mar - 11:11

Autrement ? Kaelia frémit. Sa timidité lui hurla de s'enfuir en courant. Du coup, elle marcha nettement plus lentement qu'elle ne l'aurait imaginé quand elle chercha à venir s'asseoir à côté de lui. Puis il se passa quelque chose d'étrange. Sa timidité se tut. Pour de bon. Les yeux fixés sur Shizuo, elle se dit qu'il lui semblait encore plus magnifique que tout à l'heure. Il était plus que séduisant, à cet instant précis, il était presque plus magnifique que les flammes qu'elle adorait tant. Elle cessa de triturer sa mèche de cheveux, sans songer que c'était déjà un mauvaise idée depuis qu'elle avait lâché son briquet. Elle s'en fichait. Elle était envoûtée, totalement sous le charme, et ses pas s'accéléraient sans qu'elle s'en aperçoive. Elle allait s'asseoir à côté de lui quand... quand quoi ? Elle sentit une peau glaciale sur sa main, et se retrouva assise au-dessus de lui, sans chercher à protester. Elle s'en fichait. Elle avait devant elle la personne la plus belle du monde. Qu'importaient les fourmis qui commençaient à poindre dans ses doigts.

Faire connaissance autrement... Elle avait l'esprit embrouillé, elle n'arrivait même plus à se souvenir pourquoi elle s'était retrouvée dans une situation pareille. Elle était à califourchon sur lui, et il la dévorait des yeux.. ce qu'elle devait sans doute faire de son côté aussi, d'ailleurs. Sa robe lui pesait, aussi. Elle chercha à reprendre une contenance, sans y arriver. Sa timidité passait à la trappe devant leur proximité. Leurs peux offraient un choc thermique presque effrayant. Elle allait s'évertuer à le réchauffer.

A peine avait-elle proféré cette pensée qu'elle se rendit compte qu'elle était en train de l'embrasser. Quand s'était-elle penchée autant sur lui ? Quand avait-elle commencé à lier leurs lèvres comme ça ? .... Ses lèvres avaient un goût divin. Elle ne comprenait pas, elle ne comprenait plus rien. Elle le trouvait bien plus attirant qu'avant... Pourquoi ? Pourquoi sa timidité s'était-elle envolée aussi vite ? Sa langue chercha celle de Shizuo. Que s'était-il passé, entre le moment où ils discutaient et le moment où elle se collait à lui comme ça ?

Elle avait cessé de s'occuper les mains. Ses mains passèrent autour u cou de Shizuo. Elle n'était pas dans son état normal. Pourquoi cet homme l'attirait autant, au point qu'elle en perde presque le contrôle ? Elle n'avait pas parlé une seule fois. Son baiser se fit plus passionné, réclamateur. Tout ça n'était pas normal...
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Jeu 28 Mar - 10:56

C'était facile. Presque trop facile même. Ce pouvoir était vraiment pratique. Cela dit, en abuser n'était pas drôle. Shizuo désactiva le rayonnement hypnotique et passa ses bras autour des hanches de Kaelia, descendant légèrement ses mains vers ses fesses. Dire qu'à l'origine il venait pour réfléchir loin de toute présence féminine, il avait fallu qu'elle débarque. Et elle était si amusante... Maintenant qu'elle n'était plus envoûtée par son pouvoir, comment allait-elle réagir ?

Vu sa timidité, il y avait de grandes chances qu'elle recule, et qu'elle lui fasse des excuses. Ça pouvait être amusant. Cela dit, il ne rompit pas leur baiser pour autant, l'attirant vers lui, mêlant leur langue en glissant ses mains sous sa robe. Sa peau était brûlante, contrairement à la sienne. Il n'avait que rarement sentit une peau aussi chaude. Ce n'était peut-être pas que le briquet, cette sensation de flamme, finalement.

Il sépara leur lèvres pour glisser sa langue dans son cou. Délicieuse. Il dut se retenir de la mordre. Pas tout de suite. Elle n'était plus sous semi-hypnose et il ne voulait pas prendre le risque de la faire fuir. Non, il allait attendre. Attendre qu'elle n'ait plus la force mentale de penser à autre chose qu'à leurs corps. D'ici, il pouvait sentir l'odeur de son sang. la vie qui palpitait dans ses veines. Ça lui manquait presque, d'avoir le coeur battant. Mais le goût du sang était tellement extatique qu'il pouvait bien faire quelques sacrifices.

Il s'écarta de son cou et lui adressa son sourire le plus charmeur, avec une voix légèrement plus sensuelle :

- Eh bien, quelle impatience.

Bon, il cherchait surtout à la faire réagir et il n'avait pas de meilleure réplique sous la main. Sa gêne était tellement mignonne qu'il voulait la décupler un peu. La faire rougir. Ce qui ne l'empêcherait pas de la séduire jusqu'à ce qu'elle remette la même passion dans un baiser sans y être poussée par son pouvoir.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 30 Mar - 0:11

Quelque chose avait changé. Kaelia sentit distinctement une pression d'éloigner de sa tête et elle passa sa main sur son front. Qu'est-ce qui venait de se passer ? Elle se souvenait d'avoir discuté avoir lui puis... puis elle l'avait embrassé ?! Est-ce que la fichue manie qu'avait son corps d'échapper à son contrôle lorsque ses mains restaient statiques avait encore fait des siennes ? Elle baissa les yeux. Non, elle était encore habillée. Enfin, vu l'endroit où se trouvaient les mains de Shizuo, ça n'allait sûrement pas durer longtemps. Donc ce n'était pas ça. Alors quoi ?

Elle sentait encore les fourmis qui parcouraient ses doigts. il fallait qu'elle occupe ses mains. Vite. Quitte à coucher avec un inconnu, ce qui ne la dérangeait pas outre mesure, elle préférait encore le faire consciemment que sous l'emprise d'un quelconque bug comportemental. Elle frémit. Sa peau était glaciale. Non, pire que glaciale, elle avait l'impression qu'on lui caressait le dos avec des glaçons. C'était étrange. Même les mages d'air ou d'eau qui se spécialisaient dans la glace n'avait pas une peau aussi froide. D'autant que la sienne était brûlante, ce qui accentuait le contraste.

Son regard se déroba. Elle avait peur de perdre le contrôle. Surtout qu'elle était assez imprévisible dans ces cas-là. Qui sait, si ça se trouve, au lieu de se jeter dessus en le violant à moitié, elle risquait de l'agresser involontairement. Et agresser un inconnu, surtout aussi magnifique, a dérangeait nettement plus que de coucher avec. D'accord. S'occuper les mains d'une façon qui ne paraîtrait pas trop hors contexte histoire qu'il ne se pose pas de question...

Ah, elle avait trouvé. Son visage devint rapidement plus rouge que rouge et elle se mordit la lèvre. Impatience, qu'il disait. ben voyons. Si elle avait été si impatiente que ça, il ne porterait déjà plus cette chemise et ce jean. De qui se moquait-il ! Cela dit elle devait admettre qu'il avait un peu raison. Elle s'était à moitié jetée sur lui sans trop exactement comprendre pour quoi. Lui en restait un goût sur les lèvres. Un goût délicieux. Mêlé à la sensation d'une langue glissant sur la sienne, puis dans son cou. Indéniablement, il faisait plus que la tenter. il jouait avec elle. Et elle aimait ça.

Bien sûr, elle ne devait pas son surnom d'ardente qu'à sa pyromanie maladive. Sa tendance à jouer les allumeuses quand elle se libérait de sa timidité en faisait aussi partie. mais elle avait aussi envie de jouer. Et vu comme il lui avait parlé, c'était cette timidité qui semblait l'amuser. Timidité qui avait presque disparu mais qu'elle savait parfaitement imiter. Sa main retourna se perdre dans ses cheveux, qu'elle tritura avec une nervosité feinte. Bien, au moins elle s'occupait les mains pour le moment. Elle balbutia une sorte d'excuse malhabile et absolument pas sincère, alors que dans ses yeux brillaient une flamme d'amusement et de désir. Non, vraiment, elle n'était plus si gênée que ça. Intriguée oui, mais pas gênée. Elle voulait plus que des sensations fugaces au coin de lèvres et au creux de la nuque. Alors elle l'embrassa. Différemment.

Sa langue caressa les lèvres de Shizuo avant de forcer le passage pour aller chercher la sienne. Elle bougea ses lèvres, sa langue, dans un ballet sensuel qu'elle avait développé au fil des conquêtes. L'arbre derrière elle lui servit d'appui quand elle se colla à son corps, appuyant sans vergogne sa poitrine contre son torse. Ses doigts avaient lâché ses cheveux, elle les occupa à jouer avec un des boutons de sa chemises. Son baiser se fit plus que passionné, il devint ardent. Elle était si proche de lui qu'elle sentait presque sa peau à travers ses vêtements. C'était affreusement excitant. Et cela faisait remonter de vieux réflexes qu'elle pensait avoir enfouis. Elle ne l'avait pas fait. Tant mieux.

Lorsqu'elle s'éloigna de ses lèvres, écartant légèrement leurs corps avec une pointe de regret, elle se lécha les lèvres avec un sourire provocateur. Et un regard limite lubrique, aussi. Elle aussi avait envie de s'amuser. Et jouer la gêne c'était sympa cinq minutes, mais ça ne ferait pas avancer les choses. Elle décida que, finalement, elle n'avait pas très envie de garder ce masque très longtemps. Mais elle hésita. Si c'était ça qui lui avait donné envie de la tenter, elle aurait peut-être dû faire semblant de craquer au fur et à mesure ? Pour le coup, sa timidité revint en flèche. Gaffe. Il allait la trouver bien moins intéressante, et s'il la plantait là elle se retrouverait en état de frustration permanente. Il n'en était pas question. Compatissant, son visage avait cru bon de reprendre la couleur d'une tomate bien mûre et elle baissa la tête, dissimulant ses yeux sous les mèches blondes qui tombaient sur son visage. Mimer un tremblement angoissé... En fait elle n'avait même pas besoin de faire semblant, sauf que son tremblement exprimait à la foi la peur qu'il se casse maintenant et l'excitation qu'il avait entraînée.
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 30 Mar - 10:51

Elle était carrément trop mignonne ! Shizuo retint un léger rire. Cette façon qu'elle avait de détourner le regard était tout bonnement adorable. Et comme elle rougissait et se mordait la lèvre, c'était encore mieux. Il ne regrettait pas d'avoir lancé ce jeu avec elle. Et, bien qu'il ait perçu la lueur dans son regard, il trouva ses excuses absolument adorable. Elle était craquante, cette jeune femme. Véritablement craquante. Shizuo esquissa un sourire dont il s'efforça de ne pas faire dépasser les crocs. Cela faisait longtemps qu'il ne s'était pas autant amusé, la plupart des femmes lui tombant pratiquement tout cuit dans le bec vu qu'il était surtout entouré d'un certain nombre de séductrices affamées. Ça le changeait un peu. Et il était ravi de voir que son charme naturel faisait autant d'effet que son hypnose de vampire.

Parlant de charme, il réprima un mouvement de recul surpris lorsqu'elle plaqua ses lèvres sur les siennes. Enfin lorsqu'elle lécha ses lèvres avant de les lier, surtout. Et sa façon d'embrasser lui laissa un goût merveilleux dans la bouche. Il sentait la peau de ses seins contre celle de son torse et il frémit. Elle se battait avec sa timidité d'une façon si contradictoire qu'il trouvait ça plus que mignon. Il trouvait ça affreusement excitant.

Shizuo ne fut pas en reste. Il se joignit dans son baiser avec cette sensualité qui avait fait tomber tant de femmes dans ses bras qu'il ne les comptait plus. Un frisson courut sur sa peau. Vraiment, il avait trouvé la conquête parfaite. Sublime, totalement sauvage dans tous les sens du terme, et absolument délicieuse. Il se demandait bien quel goût pouvait avoir son sang.

Elle s'écarta de lui mais il n'avait pas l'intention d'en rester là. Par maintenant que des sensations qu'il avait eu peur de perdre quand il avait appris sa transformation couraient sur sa peau. Il repensa à ce qu'il avait dit un peu plus tôt. Son ardente présence. C'était exactement ça. La chaleur que son organisme de vampire cherchait à repousser par nature s'emparait de ses sens. Plus que toutes les femmes qu'il avait séduites depuis son arrivée, celle-ci faisait remonter de vieilles sensations humaines. Parce qu'elle avait un talent que d'autres n'avaient pas en la matière. Si toutes les femmes d'Europe étaient comme ça, il aurait dû s'y accorder un voyage depuis longtemps !

Ses mains glissèrent sur les hanches de Kaelia, jouant avec le bord du tissu de ses sous-vêtements. Elle rougissait à nouveau... Quelle femme paradoxale. Amusé, Shizuo relâcha le sang, bu depuis quelques temps maintenant, qui s'agitait dans ses veines. Il le laissa aller à l'endroit qui l'attirait le plus en ce moment. Son entrejambe durcit, si proche de celle de Kaelia qu'elle le sentirait forcément. C'était volontaire, bien sûr. Ca promettait d'être un jeu plutôt amusant.

Cela dit, comme il n'avait pas envie de s'arrêter sur ce baiser, il retira une de ses mains de sa taille et la remonta près de ses épaules, faisant glisser la bretelle de son gilet puis celle de sa robe. Il posa à nouveau ses lèvres dans son cou, continuant de jouer avec le haut de sa robe jusqu'à dévoiler une partie de sa poitrine. Son doigt glissa sur le peau, passant sous son soutien-gorge pour caresser le mamelon. C'était un jeu. Un jeu de séduction qui lui plaisait énormément. Et son corps de vampire lui permettait d'avoir assez de contrôle pour le faire durer jusqu'à ce que ce soit elle qui craque.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 6 Avr - 10:51

Torture. C'était le seul mot qui lui venait à l'esprit à chaque fois que la peau de Shizuo effleurait la sienne. C'était une véritable torture psychologique de devoir résister à l'appel de ses sens. Mais sa timidité lui offrait une échappatoire. Elle voulait qu'il craque, mais elle était à peu près sûre de craquer avant lui, surtout s'il continuait comme ça. Son baiser l'avait tellement électrisée qu'elle avait dû lutter contre elle-même pour pouvoir séparer ses lèvres. Elle sentit le bouton de sa chemise se détacher sous ses doigts, et s'attaqua au suivant, aussi lentement que pour le premier. C'était seulement s'occuper les mains... histoire d'être pleinement consciente pour la suite.

Kaelia sentait ses mains sur sa peau, et si glaciale qu'elles soient cela ne fit que la faire frémir encore plus. Mais ce n'était pas ses mains qu'elle sentait le plus sous sa robe. Elle se mordit la lèvre. Ils étaient tellement collés l'un à l'autre qu'elle avait dû retenir un gémissement quand son sexe s'était durci contre elle. Ça lui avait manqué... Cette sensation d'impuissance en était presque amusante. Il n'était pas comme les autres. Elle avait tapé dans le mille en le supposant séducteur. Il était plus que ça, bien sûr, mais il était tellement douée que ça en devenait presque inhumain. De toute façon, elle n'était pas humaine non plus.

Elle sentit ses bretelles glisser bien avant d'en avoir conscience. Son cerveau tournait au ralenti, mais elle luttait pour qu'il reste conscient. Encore un peu. Elle voulait jouer encore un peu avec lui. Ce fut extrêmement difficile. Ses lèvres dans son cou lui tirèrent un frisson que le contact de sa main ne fit qu'accentuer. Elle sentait ses doigts courir sur sa poitrine, descendre légèrement..

Un léger gémissement franchit ses lèvres. C'était totalement déloyal. C'était un de ses points faibles, et le simple contact de son doigt fit manquer un battement à son coeur. Elle ne tiendrait pas longtemps. Elle dut se mordre la lèvre pour s'empêcher de gémir à nouveau, incapable d'empêcher ses yeux de se fermer. Juste ça... Ça plus tout ce qui s'était passé avant. C'était injuste, il semblait avoir plus de facilité qu'elle à se retenir. Une simple caresse la mettait déjà dans un état pas possible.

Le deuxième bouton de sa chemise se défit. Après tout, il jouait à ça, alors pourquoi pas elle ? Il jouait déjà avec ses nerfs alors qu'elle n'avait même pas commencé à s'amuser avec les siens. Du coup, elle décala lentement sa tête pour séparer son cou de ses lèvres, et passa sa langue sur celui de Shizuo, tandis que sa main glissait de bouton en bouton en les détachant les un après les autres. Elle résistait tant bien que mal à la proximité qu'elle était elle-même en train de créer. Ses doigts glissèrent sur la peau de Shizuo, caressant son torse puis son ventre. Elle continua de descendre, effleurant lentement son entrejambe. Oui, elle voulait jouer aussi, après tout.
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Lun 15 Avr - 10:12

Délicieuse. Elle semblait si fragile entre ses bras que ça l'aurait presque fait rire dans une autre situation. Mais là, il voulait voir jusqu'où elle pourrait résister. Et combien de temps elle aurait la volonté de jouer simplement avec ses nerfs. Il la trouvait mignonne, adorable, attirante, affreusement séduisante. Il ne cessa pas ses caresses, malgré le frémissement qui le parcourut au contact de ses doigts. Ah, elle voulait jouer, elle aussi. Ça promettait d'être amusant.

Sauf que Shizuo n'était pas du genre à laisser les gens jouer avec lui sans se défendre. Du coup, tandis que sa main droite continuait ses caresses, la gauche glissa dans son dos et dégrafa son soutien-gorge, pour avoir plus de marge de manoeuvre. Le tissu glissa sur sa poitrine, dévoilant son sein, et il put le prendre totalement dans sa main, le massant doucement tout en continuant de jouer avec le mamelon de temps en temps. Elle ne tiendrait pas longtemps, ça se voyait dans la façon dont elle se crispait. Mais sa volonté, ou sa timidité qui semblait s'estomper, étaient-elles plus forte que son corps ? Ca restait à voir, bien qu'il ait des doutes.

La langue qui glissait dans son coup lui procurait un mélange de sensations assez spéciales. D'ordinaire, c'était lui qui jouait avec le cou de ses victimes. Même lorsqu'il était humain, la plupart des filles qu'ils avaient séduites n'avaient que rarement fait ce genre de chose. C'était agréable, pourtant. Il se demanda rapidement pourquoi aucune n'avait jamais fait ça, puis la question disparut de son esprit. Ça n'avait pas d'importance. Ce qui était important, c'était qu'une magnifique jeune fille était assise à califourchon sur lui, bien que ce ne soit pas de sa propre volonté, et qu'elle jouait avec son corps de façon très aguicheuse. Même s'il préférait de loin être celui qui jouait.

Bon, il jouait un peu mais à vrai dire, il avait de plus en plus hâte qu'elle craque. Il voulait voir l'état dans lequel elle serait, parce qu'il trouvait ça plutôt amusant. De sa main libre, il entreprit de la coller encore plus contre lui, de manière à ce que son autre main soit collé à son torse sans lâcher sa poitrine. Il passa rapidement sa langue sur le bord de son oreille puis releva son visage pour s'emparer presque brutalement de ses lèvres. Il joua avec ses lèvres, avec sa langue, sans que la main qui caressait sa poitrine ne s'immobilise et sans que l'autre n'arrête de la maintenir contre lui.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Ven 3 Mai - 15:18

Kaelia ferma les yeux. Le souffle lui manquait, et elle se sentait mieux comme ça. Chacune de ses caresses était un supplice pour ses nerfs et elle dut sérieusement lutter pour ne pas laisser échapper un gémissement. Collée contre lui, son corps appelait le sien sans qu'elle ne puisse vraiment résister. Elle sentit sa main défaire le dernier bouton de la chemise de Shizuo et caresser son torse, tandis que l'autre s'évertuait à ouvrir celui de son jean. Elle ne savait même plus comment elle en était arrivée là. Ça n'avait pas d'importance, après tout. Ce qui importait, c'était l'homme qui était collé contre elle.

Le souffle court, elle écarta ses lèvres de celle de Shizuo pour les glisser dans son cou, passant sa langue sur sa peau, s'écartant légèrement pour pouvoir se glisser contre sa poitrine. A son tour, elle commença à jouer avec ses tétons, tandis que le bouton de son jean cédait sous ses doigts. Elle poussa un soupir pour essayer de calmer sa respiration. Les brumes de l'excitation commençait à tourner dans sa tête, et elle n'était plus sûre d'avoir envie de lui résister. Non, elle n'avait même pas du tout envie de lui résister. Peu importait sa fierté, ou l'endroit où ils se trouvaient. Elle avait envie, point barre. Et puis ce n'était pas son Secteur, après tout.

Le bouton céda sous ses doigts, et ils glissèrent sur la fermeture. Le monde extérieur n'avait plus la moindre importance. Sa main s'accrocha au plie de son jean, mais sa timidité refit une fulgurante apparition en lui hurlant d'arrêter. A défaut d'arrêter, son bras s'immobilisa et ne continua pas son geste. De toute façon, sa foutue conscience n'avait plus le droit de décider. Si elle ne finissait pas son geste, il le finirait pour elle. Elle était ravie. Ravie de pouvoir faire ce qui lui plaisait sans être handicapée par sa timidité.

Sa langue n'avait pas cessé de bouger, mais elle finit par s'écarta légèrement de sa peau. Jouer... Le mot n'avait plus un semblant de sens. Elle voulait plus, plus que de simples caresses. Ce n'était pas comme si elle n'avait pas l'habitude de s'abandonner dans les bras d'un inconnu. Mais sa main restait figée.
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Mar 14 Mai - 2:15

Shizuo remarqua deux choses. D'abord, que le corps de Kaelia était si proche qu'il pouvait sentir son coeur battre, s'affoler plutôt, et il espéra qu'elle n'y prêtait pas attention parce que le sien ne battait plus depuis un bon bout de temps. Cela dit, s'il avait battu, aucun doute qu'il aurait été un peu moins exalté que celui de Kaelia. Pas de beaucoup, mais quand même. Elle était affreusement séduisante, c'en était presque démoniaque. Il esquissa un sourire. Il avait déjà rencontré un Simadémon de luxure. Curieusement, cette fille qui n'avait absolument pas l'air d'un démon lui procurait la même sensation. Puis il se dit qu'il était peut-être temps que son cerveau ralentisse un peu et arrête de lui coller mille questions dans la tête, et il reporta son attention sur Kaelia.

Kaelia qui commençait sérieusement à devenir entreprenante. Cela dit, à la couleur que ses joues commençaient à prendre, il comprit que sa main n'irait pas plus loin. Trop mignonne. Bon, restait à ce qu'il prenne un peu les choses en main. Il songea à la faire basculer, mais il préférait rester dans cette position. Du coup, il se contenta de finir de détacher se bretelles et fit glisser sa robe, soulevant délicatement ses bras pour la lui retirer. Tandis qu'il caressait sa peau du bout des doigts, il faisait glisser son pantalon de l'autre main, serrant celle de Kaelia dans la sienne. Parce qu'elle semblait crispée sur son jean.

En fait, il n'avait plus envie de jouer non plus. Plus elle était proche de lui, plus il sentait que c'était son instinct de vampire qui avait du mal à résister. Son odeur était absolument délicieuse. Ce qu'il trouva assez étrange, dans un sens, vu qu'elle dégageait une chaleur qui ne plaisait pas spécialement à la race vampirique, à l'origine. Du coup, ses mains se firent légèrement moins assurées et il s'interdit de respirer pendant quelques instants. Pas comme s'il en avait besoin, après tout. Finalement, il réussit à la débarrasser de ses sous-vêtements sans planter ses crocs dans sa gorge. Contrairement à elle, qui n'avait pas grandement eu le choix, il avait gardé une grande partie de ses vêtements. Puis il songea qu'il n'avait pas envie de préliminaires. Ca lui arrivait souvent, en ce moment. De toute façon, vu l'état dans lequel elle était, il n'avait pas besoin de faire grand chose de plus.

Il fit glisser le tissu, dévoilant son membre dressé, et rapprocha Kaelia de lui, évitant avec soin de renifler son odeur. Puis, sans plus de cérémonie, il entra en elle. Et sa nature humaine, pas encore disparu, prit le pas sur sa nature vampire lorsqu'il poussa un soupir. En fait, ça faisait longtemps qu'il ne s'était pas abandonné dans les bras d'une femme. Ca lui avait manqué.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Sam 1 Juin - 0:46

Kaelia se mordit la lèvre pour retenir un gémissement. Ça lui avait manqué aussi, finalement, et elle bénissait la coïncidence qui l'avait fait croiser cet homme ici et maintenant. Depuis combien de temps n'avait-elle pas pu se perdre ainsi dans les bras d'un homme ? Deux, trois ans ? Comment avait-elle pu tenir aussi longtemps, alors qu'au bout de quelques jours elle sentait déjà que son corps réclamait ? Elle se pencha en avant pour l'embrasser, loin de la timidité maladroite du début, et son bassin commença de lents mouvements de va-et-vient sans même qu'elle en ait conscience. Au rythme de son corps, sa langue cherchait celle de Shizuo, étouffant des gémissements qu'elle n'avait plus la force de retenir.

Inconsciemment, ses gestes se défirent de la tendresse que son corps persistaient à avoir pour quelque chose d'un peu plus brutal. Comme de nombreux hommes l'avaient fait avec elle, elle jouait avec les sensations de Shizuo, changeant de rythme, de force, de pression. Elle trouvait ça follement amusant, en fin de compte. Pendant longtemps, elle avait surtout couché avec des machistes insupportables et elle n'avait que rarement eu l'occasion d'être au-dessus. C'était le moment ou jamais de renverser la tendance, au sens propre du terme.

Ses pensées étaient totalement anesthésiées, ses sens concentrés sur ce qui se passait à l'intérieur de son corps. Elle ne pensait pas à ce qu'elle faisait, c'était devenu instinctif pour elle. Tout aussi instinctif que les soupirs qu'elle laissait échapper à chaque mouvement, ou à chaque fois que ses lèvres s'écartaient un peu trop de celles de Shizuo.
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Ven 23 Aoû - 1:06

Elle était parfaite. Non, parfaite était peut-être un peu fort. Elle était merveilleuse, en tout cas. Il était tombé sur une perle rare, là, au beau milieu d'un parc, où n'importe qui pouvait les surprendre sans que cela ne dérange ni l'un, ni l'autre. Il posa ses mains sur ses hanches, accompagnant ses mouvement en perdant ses soupirs entre ses lèvres. Sa main remonta dans son dos, effleurant la peau du bout de son ongle, jusqu'à se placer derrière sa tête pour l'embrasser à pleine bouche. Puis il fit l'erreur de respirer.

Son instinct vampirique reprit le dessus et il dut crisper les poings pour ne pas lui mordre la langue. Du calme. Il fallait qu'il se calme. Mais son odeur était entêtante, tentante, absolument délicieuse, et il sentit ses lèvres s'écarter de celles de Kaelia, descendre dans son cou. Sa langue courut sur sa peau, puis sa bouche se plaqua contre elle. Il devait résister, encore un peu, encore quelques secondes...

Ses crocs se plantèrent dans la chair de Kaelia sans qu'il n'ait la force mentale de se retenir, surtout dans la situation actuelle. Il espérait juste qu'elle était dans un état d'euphorie suffisant pour ne pas qu'elle se braque. Puis il sentit le sang couler dans sa gorge et il poussa un gémissement. Ça aussi, c'était vachement agréable. Il n'arrivait même plus à dissocier les deux sensations. Coucher avec une femme sans boire son sang lui semblait insipide. C'était peut-être ça, en fin de compte, l'instinct du vampire.

Il réussit quand même à s'écarter d'elle à temps pour qu'il lui reste de l'énergie. Il avait mordu trop tôt. En tant normal, il attendait d'être proche de la fin, mais l'odeur de Kaelia avait ce petit quelque chose qui l'avait empêché de résister. Ce qui ne l'empêcha pas, une fois qu'il eut léché la plaie et essuyé le sang sur ses lèvres, de l'embrasser à pleine bouche. Le goût du sang ? Avec un peu de chance, elle ne le remarquerait même pas.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Ven 2 Mai - 1:23

C'était infime, mais elle le sentit se crisper. A travers le brumes qui envahissaient son cerveau, elle sentit que son baiser se faisait moins pressant. Mais elle était trop peu consciente du monde autour d'elle pour comprendre quoi que ce soit.

Elle frémit en sentant sa langue courir dans son cou. Tout ce qu'elle ressentait était comme décuplé, si ce n'était plus, pour devenir une part de son extase. Elle sentit quand même ses crocs s'enfoncer dans sa gorge et choisit d'ignorer l'avertissement que lui soufflait son cerveau. Elle s'immobilisa juste quelques secondes, la respiration saccadée, sans savoir si la morsure était agréable ou désagréable.

Elle trancha très vite et poussa un gémissement. C'était étrangement agréable, en fait. Cette sensation de faiblesse, d'impuissance, et une infime douleur qui devait être totalement noyée par ce qu'ils appelaient le venin du vampire. Un vampire. Son cerveau répétait le mot en vain, en lui soufflant que c'était dangereux, mais elle s'en foutait. Totalement. Et le goût de son propre sang sur la langue de Shizuo ne la dérangea pas plus que ça. C'était même presque excitant, en fait, et elle reprit ses mouvements, faisait courir ses lèvres sur toutes les parties de son corps qui lui étaient accessibles. Elle approcha ses lèvres de son oreille.

-Tu risques de te brûler si près du feu, petit vampire.

Elle trouvait encore la force de lui lancer une petite pique, malgré tout. N'était-ce pas étrange ? Une mage du feu si attirée par un vampire glacial, lui-même attiré par ce qui était le plus dangereux pour sa survie.
Sans doute ce qu'on appelle l'amour du risque.
Kaelia Denn Yviku
Mage Noir

Messages : 28
Rang : Mage Noir
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 17/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Allemagne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Mer 28 Mai - 10:33

Il la sentit se crisper lorsque ses crocs s'enfoncèrent dans sa gorge, et il se surprit à prier on ne sait quel démon pour qu'elle ne s'enfuie pas. Si elle prenait peur maintenant, il n'était pas sûr de pouvoir s'arrêter. Et c'était mauvais, quand il ne pouvait plusse contrôler. Mais elle se laissa faire, et il l'attira plus près de lui en l'entendant gémir. Elle n'avait pas l'air d'avoir conscience du danger, ou alors elle s'en fichait.
Lui, il trouvait ça parfait.

Ses mots le firent frémir. Bon, elle n'était pas si détachée du monde que ça. Elle avait compris qu'il était un vampire et, de toute évidence, elle trouvait ça très amusant. Sans doute les brumes de son cerveau, ou une insouciance naturelle un peu étrange. Il n'allait pas s'en plaindre. Mais cette histoire de feu l'intriguait. Un peu. Pas suffisamment pour l'écarter de la situation actuelle et il poussa un soupir de plaisir avant d'aller mordiller son oreille.

-Je n'ai pas peur des brûlures, murmura-t-il en retour.

Et il la ramena brusquement contre lui pour faire courir sa langue dans son cou de prendre un mamelon entre ses lèvres. Ses mains glissèrent vers le bas, caressant ses fesses et accompagnant ses mouvements.
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: /Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia] Aujourd'hui à 3:35

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

/Hentai\ La solitude n'existe pas [Kaelia]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Secteur Asiatique :: Anwar :: Parc-