AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Erchky Awnsown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Erchky Awnsown Mer 28 Mai - 10:14



 Prénom : Erchky
Nom : Awnsown
Né(e) le : 17/05/2017
Sexe : Féminin



Secteur : Austramériques
Origine : Née à Chigaco
Italo-polonaise par sa mère
Anglo-mexicaine par son père
Taille : 1m60
Age : 15 ans
Adresse : IB, A3


Résident : Erchky Awnsown

Père : Alex Awnsown, Naturel
Mère : Aelza Anduck, Naturelle

Si ancien démon :
Date de naissance :
Age :
]Rang : Consciente
Classe : Naturelle

Pouvoir ou amélioration :
Niveau actuel :

[Arme de base]
Elle cache un poignard dans ses chaussures
(Si démoniaque, détaillez ici le pacte)


Description physique et mentale :

« Erchky est une jeune fille mince et élancée, d'environ 1m65 pour un peu plus d'une quarantaine de kilos. Etrangement souple, elle peut se glisser n'importe où sans problème, et la flexibilité de son corps est proche du contorsionnisme; pour vous donner une idée, elle est capable de se replier sur elle-même dans une boîte d'à peine 50cm sur 60. Très petit, donc. Sa démarche féline et légère reflète parfaitement la souplesse de son corps. Aussi agile qu'un chat, les fenêtres/murs/arbres de ses anciennes écoles lui ont conféré une capacité incroyable à grimper sur un certain nombre de surfaces qui n'ont pas été prévues à cet effet. Et si elle n'avait pas le vertige, elle l'utiliserait sûrement mal, vu qu'elle a souvent rêvé d'être ne voleuse... Bon, en fait elle le fait quand même, son vertige n'étant pas encore assez fort pour la tétaniser et donc l'en empêcher...
Plus en détail, elle est originellement une adolescente aux cheveux blond platine _ de par ses origines polonaises, comme sa mère. Originellement, parce qu'agacée qu'on lui fasse tout le temps des remarques du style "c'est une teinture", "on peut pas être aussi blonde naturellement" et autres blagues sur les blondes, elle les a tout d'abord teints en noir, puis en doré, puis en rouge, rouge qu'elle a terni pour finalement garder cette couleur. Ils étaient très longs, jusqu'au niveau de ses hanches à peu près, avant qu'elle n'arrive à Mixégion, et elle les a coupés elle-même, courts, jusqu'à ce qu'ils atteignent à peine ses épaules. Il faut dire qu'une longue chevelure rouge, ce n'est pas la chose la plus discrète du monde. Et son principal atout, c'est la discrétion.
Erchky a de magnifiques yeux verts dont les reflets charmeurs et malicieux ont fait chavirer le cœur de nombreux jeunes hommes. Capable de passer d'un regard doux, mielleux et mièvre à un regard ardent et provocateur en un quart de seconde, elle joue extrêmement bien avec ses expressions et ses gestes pour séduire ceux qui ont un quelconque intérêt.
Son visage est légèrement allongé avec quelques formes enfantines qui n'ont pas encore fondu. Comme ses grands yeux aux longs cils qui se détachent sur sa peau trop blanche, ses pommettes rehaussées et trop rondes... Elle a une petite bouche aux lèvres fines qui n'ont jamais prononcé une parole. Car pour ne rien enlever à son extrême discrétion, la jeune fille est née muettes, ses cordes vocales sont atrophiées. Incapable de parler, ce handicap ne lui interdit finalement que les interactions directes, mais elle trouvera toujours le moyen de se faire plus ou moins comprendre et là on saisit l'utilité de sa maîtrise des expressions physiques. Plutôt moins d'ailleurs, la plupart du temps. Mais ça ne la dérange pas outre-mesure vu que, malgré sa très grande popularité c'est une personne très timide et renfermée sur elle-même. Violente aussi. La grande majorité du temps, quand elle est triste ou en colère, ses poings parlent pour elle.
Cela dit, elle est devenue la confidente de nombreuses personnes, tous savaient que même si elle le voulait elle ne trahirait jamais le moindre secret. Mieux encore : malgré sa totale incapacité à parler, elle était même devenue la conseillère de nombreuses filles, notamment pour tout ce qui était de se mettre en valeur sans la parole. En vérité, Erchky est une jeune fille séductrice depuis sa plus tendre enfance, malgré son caractère solitaire, ainsi qu'une merveilleuse confidente à qui on peut faire confiance, et pas uniquement parce qu'elle ne parle pas. Bien qu'elle haïsse plus que tout son incapacité à parler, elle ne veut pas apprendre le langage des signes. A quoi bon, après tout, étant donné qu'elle n'a strictement aucun ami qui le maîtrise ?
Erutshki déteste la chaleur, elle ne la supporte pas. C'est notamment la raison pour laquelle elle enlève dès qu'elle peut sa verste d'uniforme. Mais sinon, elle ne change de tenue que pour dormir et pour le laver, donc très rarement. Elle porte une casquette noire en dehors des cours, casquette qui s'accorde avec un peu tout et n'importe quoi. Par contraste avec sa nature de séductrice d'hommes, c'est une grande gamine. C'est limite si elle ne sucerait pas son pouce si elle ne s'empêchait pas. A la place, elle se contente de mordiller les oreilles d'un chat en peluche (parfois elle le transporte même par les oreilles, c'est pour dire...). Ce chat est sa toute première peluche et elle le garde dans sa chambre. Elle est très attachée à son passé et ne se résoudra jamais à s'en débarrasser. Elle y tient comme à la prunelle de ses yeux.
Par contre, s'il y a bien une chose qu'elle n'a pas récupéré de sa famille c'est la jalouse et la possessivité : rien ne lui appartient ! Enfin..., sauf ce qu'elle vole aux autres mais ça c'est autre chose. Contrairement aux autres de sa famille, elle est tout sauf possessive. Vaniteuse, discrète, voleuse, violente et renfermée certes, mais absolument pas possessive.
Erchky a le comportement obsessionnel d'une petite princesse lunatique. Capable de s'acharner sur quelqu'un pendant des mois, elle peut tout autant être gentille avec quelqu'un un jour et le séquestrer le lendemain. Mais il faut vraiment, vraiment l'avoir blessée pour qu'elle en arrive là. Ce trait de caractère n'apparaît que quand on lui a fait extrêmement mal _physiquement ou psychologiquement_, le reste du temps elle est adorable. »


Background :

« Les moins qu'on puisse dire, c'est que sa vie a été très remplie et agitée.
Sa mère (Aelza Anduck) est née en Pologne, à Annopol plus précisément, d'un père italien et d'une mère polonaise. Son père (Alex Awnsown), luis, est né aux Etats-Unis d'une mère anglaise et d'un père mexicain. Ils se sont rencontrés sur une plage mexicaine, quand Alex sauva Aelza de la noyade. La grande sœur d'Erchky, Aleonia Awnsown, est née cinq ans plus tard, deux ans après leur mariage. Quant à Erchky elle-même, elle est née trois ans après sa sœur. Inutiles de préciser que les deux fillettes ont des origines très mélangées... Italo-anglo-mexico-états-unio-polonaise (un peu long comme mot...). Et c'est sans compter les origines de leurs grands-parents... Aleonia est née à Atlanta, dans le premier domicile de ses parents, et Erchky à Chicago, pendant de petites vacances que prenaient Alex et Aelza. Vacances qui furent écourtées par l'arrivée de leur deuxième fille.
Elle a reçu son chat en peluche à la naissance, de sa cousine mexicaine YuchÍta. Elle ne l'a jamais lâchée. Sur chaque photo, chaque vidéo d'elle, on la voit avec sa peluche, traînée par la queue ou les pattes, serrée dans ses bras ou pendant de sa bouche par l'oreille. Inutile de précises l'état lamentable des oreilles et des pattes...
Dès le début de sa vie, elle se montre incapable de prononcer le moindre son. Un accident de sa mère, qui avait eu un choc au ventre pendant sa grossesse, a empêché le développement de ses cordes vocales. Elle n'éprouvait cependant que très peu de problèmes à faire comprendre ce qu'elle voulait. Et vu que sa sœur ne faisait que hurler en permanence, ça donnait un peu de vacances à ses parents. Au milieu de sa première année de vie, sa famille déménagea d'Atlanta à Boston, pour le travail de son père.
A partir du moment où elle a su marcher à peu près droit, Erchky devint un cauchemar pour ses parents. Bientôt ils n'eurent plus le temps de se préoccuper des caprices incessants de sa grande sœur. Effectivement, leur deuxième fille passait son temps à se mettre en danger. Elle prenait les casseroles d'eau bouillante par la queue _s'en reversait parfois près les pieds_ et, devant le poids, finissait par essayer de les saisir à pleine main, elle grimpait aux arbres les plus hauts du jardin et manquait très souvent de tomber, elle marchait en équilibre sur le bord des clôtures... En bref, elle était une source de soucis et d'inquiétudes quotidienne pour ses et pour ses baby-sitters. Aleonia, jalouse de l'attention qu'Aelza et Alex portaient à sa petite sœur, commença à lui mener la vie dure, saisissant n'importe quelle occasion pour la critiquer ou la taper. Alors Erchky s'évertua à devenir plus forte pour lutter contre sa sœur. Les deux fillettes en vinrent à se battre quasi-constamment.
Elles furent plus calmes quand la petite entra à la nursery school. Elle évacua toute la haine qu'elle ressentait pour Aleonia sur les boules de pâte à modeler qu'elle écrasait à coup de poing ou broyait entre ses doigts. Les institutrices s'inquiétèrent de ce comportement violent mais ses parents, ne le constatant plus chez eux, n'y prêtèrent pas attention. Erchky ne frappa jamais personne, elle ne brisait et ne s'acharnait que sur des objets.
Elle ne tomba amoureuse que deux fois dans sa vie. La première fois, quand elle avait cinq ans, de Psymon Andersen, qu'elle n'eut aucun mal à séduire. Elle vécut une relation amoureuse enfantine marquante, malgré le jeune âge qu'ils avaient, et les sentiments qu'elle ressentait pour lui sont toujours gravés en elle. Pendant l'année de ses sept ans, elle fut le calvaire de ses professeurs. Elle ne tenait pas en place et, comme elle n'avait rien à faire pour dépensait son énergie, elle s'ennuyait royalement. Alors elle passait son temps à dessiner dans ses cahiers, en prenant la petite peine de répondre à deux trois questions. Après deux mois dans cette école, elle déménagea encore. Pour l'Angleterre. Et c'est avec son petit cœur brisé qu'elle dit adieu à Psymon. Ses premières semaines à Canterbury furent passionnantes, elle s'amusa à repérer les différences entre les dialectes américains et anglais, à observer ce qui changeait dans les paysages, dans la culture... Cela l'amusa un temps. Mais elle finit par s'en lasser, comme de tout et comme d'habitude, une fois qu'elle n'eut plus rien à découvrir.
Elle eut dans son école anglaise une très bonne amie, Zoey Stolya, qui comme elle se lassait très vite des choses. Et détestait l'uniforme qu'on les forçait à porter. C'était une jupe stricte et droite descendant au-dessous des genoux, gris-bleu, une chemise bleu glacé, ultra serrée, qui les étouffait sans qu'ils n'aient le droit de la déboutonner, des chaussures à petits talons, plus proches du blanc sale que du gris, et un serre-tête bleu pour maintenir leurs cheveux en une coiffure sèche (à la rigueur, elels pouvaient aussi se faire des chignons). En bref, un uniforme insupportable dans un internat haïssable du nom de Skanson, qui fut détruit deux ans plus tard pour être remplacé par un centre commercial. Aucun élève ne regretta l'école.
Dans la cour de Skanson, Erchky expérimenta la gym, s'entraînant à plier son corps dans des positions improbables pour en augmenter la souplesse. Son objectif à l'époque était de devenir contorsionniste ou gymnaste. Alors elle s'entraînait, restant le plus longtemps possible en équilibre ou en pont. Et le soir dans la chambre, elle dormait sur l'armoire, retrouvant le plaisir grisant de la hauteur et du danger. Jusqu'au jour où, âgée d'à peine huit ans, elle tomba... Elle s'en sortit notamment car le lit, dont elle avait percuté le matelas, freina sa chute. Elle n'eut qu'une jambe cassée, une côte fêlée et un sérieux traumatisme. Dès lors, elle développa une peur partielle des hauteurs; qui ne l'empêcha pas de se relancer dans l'escalade. Au contraire, plus elle avait peur, plus elle montait haut. D'une manière générale, plus le défi est important, plus elle persiste. Cet accident et la courte hospitalisation qui suivit eurent au moins le mérite de lui épargner les dernières semaines de cours. Ses parents l'inscrivirent ensuite dans une autre école, avec un magnifique uniforme noir, dont elle a gardé la veste, bien qu'elle ne la porte jamais (trop petite bien sûr). C'est dans cette école qu'elle commença à apprendre le français.
Erchky se passionna tout de suite pour cette langue, qu'elle trouvait bien plus difficile et donc bien plus intéressante que sa langue maternelle. Plus le temps passait, plus elle voulait apprendre à maîtriser la langue. Bien lui en prit d'ailleurs car deux mois après la destruction de son école, son père fut muté en France, dans la ville de Limoges. Aelza se trouva un travail dans un garage à motos près de la ville, et Erchky entra dans une école primaire française très cotée. Très vite, les élèves se moquèrent de ses difficultés à comprendre le français, et de la couleur irréelle de ses cheveux blond platine. Et si elle avait vraiment adoré la langue, les personnes qui la parlaient couramment lui semblèrent ignobles. Quand elle entra en CM2, elle réclama à ses parents l'autorisation de changer la couleur de ses cheveux. A la rentrée, elle arriva à l'école avec des cheveux noir corbeau. Malgré les moqueries de certaines personnes, elle parvint enfin à se faire des amis en France, et plus elle comprenait le français, plus on se confiait à elle. Elle devint rapidement la confidente préférée des enfants de l'école, et personne ne fit la moindre remarque quand, au milieu de l'année, elle arriva avec les cheveux dorés. Sa dernière année de primaire se passa donc sans encombres.
Elle fut inscrite dans un collège privé assez loin de chez elle, elle mettait presque une heure pour y aller à pieds en marchant très vite, et elle ne souhaitait pas y aller en voiture. Avec le temps, elle trouva des raccourcis un peu partout et prit de moins en moins de temps pour y aller, même si les rues qu'elle empruntait étaient souvent des ruelles sombres et inquiétantes. Elle n'avait pourtant absolument pas peur.
Dans son collège, elle devint très vite une petite idole. Son handicap ne la gêné presque pas pour établir le contact avec ses camarades. Elle eut aussi pas mal de succès auprès des garçons, un peu trop peut-être. Toute sa classe voire même tout le niveau l'admirait, et certains la surnommèrent "Princesse aux cheveux d'or. Elle devint littéralement la petite princesse des 6e. Etrangement belle pour son âge, elle exerçait une sorte d'attirance hypnotique sur le sexe opposé.
La jeune fille se fit une place et une réputation dans les niveaux supérieurs en jouant des poings. Tous ceux qui osaient s'en prendre à elle parce qu'ils la pensaient trop jeune pour se défendre le regrettaient amèrement. Et très vite. Elle fut rapidement respectée par tout le collège, à tous les niveaux. Et les menaces de certaines personnes ne pouvaient pas l'atteindre. Elle s'en fichait totalement en fait.
Erchky avait fait de la rue et du collège ses terrains de jeu. Elle s'amusait, campant sur les toits les chaudes nuits d'été en racontant qu'elle dormait chez une amie, vivant même parfois dans son collège pendant une semaine entière sans que personne ne le sache. Elle escaladait les maisons, grimpant en s'accrochant aux rebords de fenêtres _des fois, elle rentrait par les fenêtres_ et de porte ou aux aspérités des murs, marchant sur le bord des toits ou dans les gouttières et se laissant glisser au sol par ces mêmes gouttières. Elle revenait parfois, voire souvent, avec un petit butin. Mais toutes les bonnes choses ont une fin.
Son père fut renvoyé de son travail, et la famille retourna aux Etats-Unis. Les Awnsown s'installèrent à Chicago au milieu de l'année scolaire. L'inconvénient majeur étant que les seules écoles qu'ils trouvèrent pour leurs filles à cette période de l'année se trouvaient à des kilomètres de là. Ils réussirent à placer Erchky dans une famille d'accueil pendant la semaine, en attendant la rentrée suivante. Quant à sa sœur, ils la placèrent en internat après le peu de résultat de leurs recherches.
Erchky se retrouva à supporter une vielle femme acariâtre et agaçante pendant tout le temps qu'elle passait hors de l'école. Caroline Menseo, sa famille d'accueil, ou pour être clair la femme qui l'hébergeait en semaine. La fin de son année se résuma à ça : fuguer le plus souvent possible pour ne pas avoir à supporter Caroline.
L'année suivante, elle entra à la "Junior High School" la plus proche de chez elle _et la plus chère. L'année se passa, ou tout du moins commença, sans problèmes. Jusqu'au jour où deux garçons de seize ans (Loyc et James, elle a oublié leur nom de famille), agacés de la voir jouer les durs, la coincèrent dans une ruelle. Deux qui regrettèrent amèrement leur geste.
Une chose est sûre, ce jour fut le plus affreux de toute sa vie. L'un des deux (James) savait lire sur les lèvres, et il "traduisit" les menaces qu'elle proféra, attachée les mains dans le dos et le haut déjà à moitié arraché. «Si tu oses poser la main sur moi, je t'enfermerais dans l'endroit le plus sombre de la ville jusqu'à la fin de ta misérable vie, je te ferais souffrir autant que tu m'auras fait souffrir, je te broierais la langue à coup de dents s'il le faut pour que tu sois aussi muet que moi, je réduirais en cendres toutes les parties de ton corps qui entreront en contact avec moi... Et je peux t'assurer que même si tu arrives à sortir par miracle un jour, tu ne reverras jamais la lumière du soleil». Ils n'en crurent pas un mot _ bien sûr_ et celui qu'elle avait menacé osa abuser de son corps. Dommage pour lui...
Deux semaines plus tard, il se retrouvait enchaîné dans une cave extrêmement sombre. Quant à son ami, il se trouvait dans une cage juste à côté de lui. Pour plus de facilité de compréhension. Pendant un an elle les garda enfermés, assise à côté de la pièce elle se contentait de leur griffer _lacérer à coup d'ongles plutôt_ lentement et profondément les bras s'ils osaient crier. Puis un jour, n'y tenant plus, elle plaqua sa bouche sur celle de Loyc, referma ses dents sur sa langue jusqu'à la trancher en deux en le laissant s'étrangler à moitié avec son sang puis lui lacéra les lèvres et le bout de langue restant avec un rasoir. Sans oublier bien sûr, le jus de citron pur, histoire de lui faire bien mal
Pendant ce temps, elle tombe amoureuse de Mattew Send, un élève de sa classe, mais son viol récent et la séquestration qu'elle faisait endurer aux coupables l'avaient rendue assez froide avec les autres. Elle cessa aussi rapidement de se pomponner comme une princesse. Quant à sa froideur, elle s'en alla avec le temps.
Ercky tint ses promesses. Toutes ses promesses. Elle lui transperça l'œil droit avec ce qui lui passait sous la main trois semaines après lui avoir broyé la langue, et lui arracha le gauche un mois plus tard, lacérant entre temps la quasi-totalité de son corps car chaque partie de ce corps ou presque avait eu un contact avec le sien.
Toutes ces tortures durèrent un an, jusqu'à ce qu'Alex ne découvre le garçon ensanglanté au hasard d'une visite (entre temps, il était devenu agent immobilier). En voyant le nom de sa fille écrit en lettre de sang sur le sol, il fut tellement horrifié qu'il voulut l'envoyer à l'asile. La découverte des raisons qui avaient poussé sa fille au crime atténua un peu la punition et il décida de l'envoyer simplement en pension sur une île lointaine (sans savoir qu'elle ne pourrait pas revenir). Sous la surveillance des professeurs, aucun risque qu'elle se fasse de nouveau agresser et donc aucun risque qu'elle ne séquestre à nouveau quelqu'un. Elle ignore encore si c'est pour la protéger ou pour protéger les autres d'elle qu'il a opté pour cette solution. Juste avant de partir pour l'île, elle retourna tuer Loyc, laissant l'autre dans sa cage, après avoir tracé en lettres sanglantes sur le mur : «Je tiens toutes mes promesses. Voilà la fin de ta vie». Ensuite, elle fit route vers Mixégion...
Si l'on peut être sûr de quelque chose, c'est qu'elle ne s'attendait pas à se retrouver dans une "guerre" interne pareille... Et qu'elle se dit que finalement, ce lieu n'avait rien à envier à un asile...
Elle se tint le plus loin possible des autres races et des personnes à pouvoirs. Trop instables, elle s'est toujours sentie incapable de leur faire confiance. Comment se fier, en effet, à quelqu'un qui pourrait vous tuer en quelques secondes à peine ? Elle se tient à l'écart et ne veut rien avoir à faire avec eux. Mais en vérité, si elle ne s'en est pas approchée pendant ces deux ans, c'est parce qu'elle ne peut pas les dominer... »  




Joueur et informations diverses :

Joueur : Emilie
Erchky Awnsown
Mage de Sang

Messages : 3
Rang : Nouvelle Apprentie
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 28/05/2014


Feuille de personnage
Pays d'origine: Etats-Unis
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Mer 28 Mai - 10:34

Bienvenue ! =D
C'est moi ou tous les gens qui ont un nom en "son, sown" sont des malades mentaux ?
Non parce qu'entre Drake Anson, Tyler Lawnsown et toi, on fait un joli combo là x)
Chris Verkel
H. Naturel

Messages : 11
Rang : Consciente
Age du perso : 20 ans
Date d'inscription : 28/04/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Canada
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Mer 28 Mai - 10:42

Tu as oublié que tous les gens qui ont une bouille d'ange sont ultra dangereux.
Genre moi x)
En tout cas, un perso muet, ça doit pas être évident à jouer ^^ Bienvenue parmi nous, tu devrais être validée vite (les filles sont en forme depuis le réveil du forum)
Asken Anémèl
Démon nouveau-né

Messages : 4
Rang : Sin
Age du perso : 17 ans
Date d'inscription : 05/05/2014


Feuille de personnage
Pays d'origine: Pologne
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Mer 28 Mai - 11:16

Hello et bienvenue sur MC ! =D On a des nouveaux joueurs en ce moment, c'est cool x)
Des joueurs fous, certes, mais faut pas trop en demander. Je t'ajoute aux humains. Tu aura l'immeuble B, appartement 3.

Voilà voilà ^^

_________________
Spoiler:
 
Reinaga K. Izumi
sL. Conservateur

Messages : 166
Age : 22
Rang : Princesse
Age du perso : 30 ans
Date d'inscription : 16/08/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur http://kanokyon7.azurforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Mar 10 Juin - 10:42

Fiche rouverte pour mise à jour.
Actualisation ↓
Shimizu Shizuo
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Ven 13 Juin - 10:03


Mage : Erchky Awnsown
Transformée le 10 Juin 2032
Rang : Nouvelle Apprentie

Opinion : Solitaire

[Ecole]
Sang
[Sorts Maîtrisés]
En cours d'apprentissage

[Arme de base]
cf passeport humain
Raykon

Apparence : Raykon est une sorte de serpent rouge presque toujours replié sur lui-même ou autour d'elle, avec un noeud au milieu de la queue. Son coeur brille plus intensément que sa peau, et on peut le voir et l'entendre battre en permanence, ce qui peut se révéler rapidement désagréable. Il a des yeux totalement blancs mais voit à merveille, et sa peau entière luit comme du sang au soleil.

Mentalité : Raykon est un peu solitaire, et silencieux, ce qui ne dérange pas Erchky le moins du monde. Quand elle est face à des mages, il lit dans ses pensées et parle à sa place, d'une voix sifflante un peu agaçante. Il est assez gentil avec elle, calme la plupart du temps, et il ne s'énerve que dans de rares circonstances. Il hait les démons à un point un peu inquiétant et déteste tout autant son ancien mage, à cause duquel il a dû souffrir l'horreur de la Séparation.
Erchky Awnsown
Mage de Sang

Messages : 3
Rang : Nouvelle Apprentie
Age du perso : 15 ans
Date d'inscription : 28/05/2014


Feuille de personnage
Pays d'origine: Etats-Unis
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Erchky Awnsown Aujourd'hui à 9:44

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Erchky Awnsown

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Première Partie :: Ecrire :: Identités confirmées :: Mages-