AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

Matsudate Rihei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
MessageSujet: Matsudate Rihei Dim 4 Mai - 15:17



Nom : Matsudate
Prénom : Rihei
Né(e) le : 26 Février 2014
Sexe : Masculin


Secteur : Asie
Origine : Japon
Taille : 1m78
Age : 18 ans
Adresse : I11, A1


Résident : Matsudate Rihei

Père : Haru Matsudate, Naturel
Mère : Yui Sareko, Magique
Rang : Démoniaque
Classe : Naturel

[Arme de base]
Voir pacte
(Si démoniaque, détaillez ici le pacte) :
Rihei a fait l'ultime erreur de passer un pacte. Un pacte assez dangereux pour sa vie. Car, s'il possède le pouvoir de manipuler le métal à sa guise, le forger, le fondre, peu importe, par simple contact avec sa peau, ce qui lui permet de faire une arme de n'importe quoi, il s'est fait avoir sur les conditions. Chaque utilisation de son pouvoir transforme peu à peu son corps en une sorte d'esprit intangible, pour qu'il prenne la place de son démon. En clair, plus il utilise son pouvoir, moins il est humain, et plus le démon l'est. Même s'il se transforme plus en esprit protecteur qu'en démon.


Description physique :

« Sa passion pour la course et le combat se ressentent très clairement dans son physique. Il est fin est musclé, quel que soit la partie de son corps qu'on regarde. Ses entraînements réguliers ont absorbé tout ce qu'il pouvait avoir de graisse pour ne lui laisser que des muscles, un peu de chair et sa peau fine. Mais, surtout, quand on le regarde de près, on voit qu'il a le nez légèrement tordu, ou en tout cas pas aussi droit qu'il ne l'était à l'origine. Il l'a cassé tellement de fois en se battant, que ce soit dans une salle de sport ou avec quelqu'un qui avait pris sa minceur pour de la faiblesse physique, qu'il a perdu sa forme fine et allongée. Ce qui ne le dérange pas outre mesure, puisque ça ne l'empêche pas d'avoir un beau visage.

Ce qui le dérange, par contre, c'est qu'on touche à ses cheveux. Ses longs cheveux d'un noir si sombre qu'on croirait y discerner des reflet bleus. Ils atteignent environ le milieu de son dos et, même s'il s'amuse parfois à les attacher dans des coiffures plus ou moins extravagantes, il les laissent flotter dans son dos la plupart du temps.

Comme ses yeux ont une intolérance au soleil assez forte, il porte assez souvent des lunettes de soleil, et s'amuse à prétendre qu'il a les yeux bleus. Jusqu'à ce qu'il les enlève et que tout le monde voit qu'ils ne sont pas bleus du tout. Ils sont marrons, bien qu'un peu plus clairs que la moyenne, avec un cercle plus sombre autour de la pupille.

Rihei mesure 1m78 pour 66 kilos, preuve qu'il n'y a pas énormément de place pour la graisse dans son corps. Et même s'il n'est pas vraiment petit _ ou en tout cas pas dans la moyenne du pays _ il complexe sur sa taille. Peut-être parce qu'il a rencontré un certain nombre de personnes plus grandes que lui et que ça l'agace. Comme quoi il doit quand même avoir une part d'orgueil quelque part.

Niveau vestimentaire, on ne peut pas vraiment dire qu'il joue l'excentricité. Il porte souvent des chemises et des vestes, avec des jeans. Rien de très original, en somme. Et il ouvre systématiquement deux ou trois boutons sur ses chemises et ses vestes, parce qu'il n'aime pas spécialement la chaleur. »


Description mentale :

« Que dire de Rihei ? Pour commencer, c'est un personnage assez mystérieux. Toujours perdu dans ses pensées, il a un mal fou à se concentrer sur quoi que ce soit. Il n'est passionné que par deux choses : la course et les sports de combat. Une chance qu'il y en ait autant, parce qu'il n'est pas près d'épuiser sa passion. Et s'il aime autant se battre et courir, c'est pour une raison simple : il est agoraphobe, et le seul moyen qu'il ait trouvé pour combattre sa peur de la foule est d'être toujours sûr de pouvoir s'enfuir, en bousculant des gens s'il n'a pas le choix, s'il se sent mal. Ça lui apporte une assurance qu'il est loin de posséder.

Rihei est une personne plutôt timide, sans être renfermé. Il aime discuter, mais il préfère que ce soit quelqu'un d'autre qui mène la conversation parce qu'il a un mal fou à changer de sujet. Il est très adaptable, capable de changer sa façon de parler, ses sujets de prédilection et même sa posture et sa démarche juste pour correspondre plus ou moins à celui qui lui fait face. Du coup, il y a peu de personnes qui le connaissent vraiment. Ils s'accordent tous sur une chose, cependant : c'est une personne généreuse et serviable, tant qu'on n'essaye pas de le rabaisser. Il ne tient ni à son orgueil, ni à ses biens matériels. Sa première priorité est d'aider les autres, et il le fait plutôt bien.

A noter : Rihei est extrêmement sentimental. Et très jaloux, aussi. C'est un grand romantique, ce qui explique sûrement qu'il ait un mal fou à trouver quelqu'un qui lui convienne, et il est prêt à tout pour défendre quelqu'un qu'il aime. Même à se couvrir de ridicule ou à se battre contre bien plus fort que lui. Mais les gens plus forts que lui se font de plus en plus rares avec les années. Et il est aussi prêt à tout pour récupérer une fille qui l'a quitté pour un autre, tant qu'elle ne l'a pas trompé. Sa jalousie et son côté sentimental ont parfois du mal à s'accorder, ce qui le rend plus maladroit qu'autre chose.

Le plus agaçant chez lui, outre sa jalousie maladive, c'est le tic de langage persistant dont il n'arrive pas à se débarrasser : il dit constamment "tu sais", en fin ou en milieu de phrase. Il fait des efforts sur ça, tout de même, même s'il ne s'en rend pas forcément compte.

S'il n'a pas beaucoup d'amour-propre _ le minimum vital, en fait _ il a cependant une volonté de fer proche  de la folie. Il ne renonce jamais, et la flemme est quelque chose qui lui est totalement étranger. Dès qu'il a décidé qu'il aurait ou ferait quelque chose, il s'y tient, même s'il doit jouer des coudes ou du sabre pour ça. Pas qu'il ait vraiment un sabre, il était seulement membre du club de kendo dans son ancien lycée, mais son arme en bois fait largement l'affaire, quand il l'a sur lui, pour mettre quelqu'un à terre. Sinon, il peut toujours en fabriquer une à partir de n'importe quoi.

Rihei n'est pas nerveux, mais il peut lui arriver de s'énerver de façon assez violente. Il se contient la plupart du temps, ce qui explique sans trop de difficulté pourquoi, quand il craque, il emporte les oreilles des autres, voire quelques dents s'il est vraiment, mais vraiment énervé. Mais il craque rarement. Son côté adaptable l'aide à résister à ça. Dans sa grande nature serviable, il déteste qu'on fasse du mal à quelqu'un, surtout s'il l'apprécie, et c'est l'une des seules choses qui peut le faire sortir de ses gonds. Ça et la jalousie. Il déteste tout ce qui concerne l'argent, la "fausse" beauté ou une quelconque autre valeur superficielle ou matérialiste.  »


Background :

« Rihei n'a aucune idée de la façon dont ses parents se sont rencontrés. La curiosité n'a jamais été une de ses grandes caractéristique, et il n'a jamais trouvé bon de leur poser la question.

Il est le premier né d'une famille de quatre enfants, dans l'ordre : Rihei, Anko et Rina, Yuki. Il a été fils unique pendant quatre ans, avant la naissance de ses deux soeurs, jumelles, qui ont accaparé ses parents d'autant plus qu'elles étaient deux. Du coup, comme beaucoup d'enfants, il a été jaloux de ses soeurs un sacré bout de temps, jusqu'à ce que ses parents lui expliquent calmement pourquoi ils passaient plus de temps avec les petites qu'avec lui. Du coup, il décida de les aider, même s'il ne pouvait pas faire grand chose.

Il a passé le plus clair de son enfance à jouer avec elles. Et il avait dix ans quand son petit frère est né. Et comme pour les jumelles, il a décidé d'aider ses parents, même s'il passait plus de temps avec ses petites soeurs qu'avec Yuki.

A l'école, il a développé son côté timide, au grand malheur de ses parents et de ses professeurs. Bon élève actif, il s'est renfermé peu à peu au fil des remarques acerbes de ses camarades et, au final, il a fini au fond de la salle à se cacher derrière ses cheveux, qu'il s'efforçait de garder longs malgré la réticence de ses parents. Ce qui ne l'empêchait pas d'avoir des bonnes notes.

C'est seulement après la primaire qu'il a décidé de changer. Il a déménagé pour sa première année de chûgakko (qui commence à 12 ans) et, comme il ne connaissait personne, il a décidé de se forger une sorte de barrière anti-timidité. Il refusait d'être encore relégué au rang de "l'intello de la classe", qui l'énervait plus qu'autre chose. Du coup, il s'est adapté. Il s'est trouvé un groupe d'amis et a calqué son attitude sur la leur, changeant de comportement en fonction de la personne à qui il s'adressait en s'efforçant de ne pas se retrouver en même temps avec deux personnes diamétralement opposées, qui auraient remarqué son changement d'attitude. C'est à peu près comme ça qu'il a réussi à connaître une bonne partie de son école et à être amis avec eux, même s'il n'en trouvait que très peu avec qui il pouvait être lui-même. Il est sorti avec une fille juste parce qu'elle le draguait et que certains de ses amis l'ont poussé vers elle, sans ressentir quoi que ce soit, et il s'en est énormément voulu quand, lorsqu'elle l'a quitté, il n'a pas ressenti un semblant de tristesse. Du coup, il a décidé que, même adaptable, il ne serait jamais en couple avec une fille qu'il n'aimait pas.

A côté de ça, il s'efforçait d'aider ses soeurs à réussir sans devenir renfermée comme il l'était, et il s'est vite improvisé psychologue familial, rôle qu'il a gardé et qu'il a toujours. Et il s'occupait de son petit frère quand ses parents devaient s'absenter, contre un peu d'argent de poche qu'il économisait à l'époque pour se payer un voyage dans l'espace.

Quand Yuki fut en âge de prendre l'avion sans déranger tous les passagers, ses parents reprirent les voyages à l'étranger et emmenèrent leurs enfants avec eux dans leur tour du monde en série de vacances scolaires. Ils ont visité un bonne partie de pays d'Europe et d'Amérique au fil des années.

Son agoraphobie s'est développée aux alentours de ses quatorze ans, et ses parents ont eu énormément de mal à le faire sortir de chez lui pour retourner en cours. Il a loupé quelques mois de sa deuxième année, avant qu'un psy ne propose à ses parents de lui faire prendre des cours d'auto-défense et de l'inscrire en athlétisme, pour lui offrir une échappatoire. Ça n'a pas guéri sa phobie, mais ça lui a permis de la contrôler suffisamment pour qu'il retourne à l'école.

Puis à quinze ans, Rihei est tombé amoureux. Et son côté sentimental l'a beaucoup fait souffrir, aussi ben physiquement que mentalement. Car, avec son apprentissage de l'aikido, il était devenu une sorte de justicier. Et il était tombé amoureux d'une fille qui, de toute évidence, avait sérieusement besoin de protecteur. C'est le seul moment où il s'est dressé contre ceux qu'il copiait, refusant de participer à leur brimades. Ça lui a valu une certaine solitude, surtout que la fille en question ne prêtait aucune attention à lui. Il s'est battu avec pas mal de ses camarades mais, au final, elle n'a jamais su qu'il s'efforçait de la défendre. Et, du coup, quand elle a changé d'école, il n'a plus eu de nouvelles d'elle.

Ses parents, par contre, s'inquiétaient beaucoup pour lui. Ils avaient eu vent de ses bagarres et menaçaient de le désinscrire de ses cours d'arts martiaux, mais ils avaient trop peur qu'il plonge dans une nouvelle phase d'agoraphobie intensive pour mettre leur menace à exécution. Quand cette fille, qu'il aime toujours, a déménagé, il s'est muré dans le silence. Ses nombreuses bagarres avec les autres élèves lui valaient d'être plongé dans la solitude, maintenant qu'il n'avait plus aucune raison de se battre mais que plus personne ne voulait s'approcher de lui. Juste parce qu'il n'avait pas été aussi mauvais qu'eux.

Du coup, il a réussi à convaincre ses parents de le changer d'établissement et il s'est adapté à une nouvelle foule d'élèves. Et tant pis pour sa conscience. Malgré tout, inconsciemment, il s'est tenu à l'écart de la bande populaire et prétentieuse qui ridiculisait pas mal d'élèves pour rejoindre l'autre bande populaire. Sauf que l'une n'était pas mieux que l'autre étant donné que ses amis trempait dans pas mal d'activités illégales. Il ne le savait pas, jusqu'à ce qu'ils se fassent prendre, qu'ils aillent en prison, et que ses parents décident que cette ville n'était pas une bonne ville pour leur fils. Ni pour leurs autres enfants, d'ailleurs, vu le nombre de problèmes que lui confiaient Anko et Rina.

Du coup, ils ont déménagé une nouvelle fois, à Mixégion. Et ils l'ont regretté. D'abord parce qu'ils ne pouvait pas partir, ce qu'on s'est bien gardé de leur préciser, ensuite parce que c'est sur l'île que Rihei est tombé malade, et qu'il a signé un pacte avec un démon, Kameriel, sans que quiconque ne comprenne très bien pourquoi. Le démon l'a guéri de la maladie qui aurait dû le tuer, ce qui était la première clause de leur contrat, et lui a fourni un pouvoir en prime. Et une épée de Damoclès au-dessus de la tête. »  


Relationnel :

Rihei est attaché aussi bien à Anko et Rina qu'à Yuki et ses parents.
Il déteste Kameriel mais est obligé de se le coltiner en permanence à cause de son pacte. Même si, d'un autre côté, il lui est un peu reconnaissant de lui avoir sauvé la vie.



Joueur et informations diverses :

Joueur : Appelez-moi Rihei

Avatar : Yuri Lowell, Tales of Vesperia

Avatar vidéo : Yuri Lowell, Tales of Vesperia
Matsudate Rihei
avatar
H. Naturel

Messages : 1
Rang : Démoniaque
Age du perso : 18 ans
Date d'inscription : 04/05/2014


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Matsudate Rihei Dim 4 Mai - 15:28

Mouahahaha je l'ai vu en premier !

Bienvenue parmi nous ! =D
Shimizu Kazuo
avatar
H. Tech

Messages : 8
Rang : Conscient
Age du perso : 28 ans
Date d'inscription : 08/05/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Matsudate Rihei Dim 4 Mai - 18:40

Tu l'as vu en premier mais tu n'as aucun pouvoir, mon cher grand frère x)

J'adore le coup de l'ado qui économise pour se payer un voyage dans l'espace. Au final il a pu ? Non parce qu'arrivé ici, c'est un peu compromis du coup.

Tu es le deuxième humain démoniaque du forum (mes félicitations). Immeuble 11, Appartement 1.
Tu es validé =) Bienvenue parmi nous et amuse-toi bien !
Shimizu Shizuo
avatar
V. Supérioriste

Messages : 66
Rang : Garde du Sang
Age du perso : 25 ans
Date d'inscription : 08/02/2013


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 1
Voir le profil de l'utilisateur
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Matsudate Rihei Dim 4 Mai - 18:44

Un nouveau ! *-*
(Ok, Shizuo est passée avant moi, m'en fous).
Bienvenue ! (Je sais qui tu es, tu es sur Rayen. D'ailleurs on doit faire un rp x))

Bon tu es déjà validé par Shizuo, donc je te rajoute juste ton rang d'humain naturel. Have fun !

_________________
Spoiler:
 
Reinaga K. Izumi
avatar
sL. Conservateur

Messages : 166
Age : 23
Rang : Princesse
Age du perso : 30 ans
Date d'inscription : 16/08/2012


Feuille de personnage
Pays d'origine: Japon
Discipline et Pouvoirs
:
Niveau: 2
Voir le profil de l'utilisateur http://kanokyon7.azurforum.com/
Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: Matsudate Rihei

Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Matsudate Rihei

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Mythical Catastrophe :: Première Partie :: Ecrire :: Identités confirmées :: Humains-